plantes aromatiques

Jardin d'Herbes

Jardin médiéval

L'herbalurius, un des trois composants du jardin de Moyen-Age, combinait plantes aromatiques et médicinales avec lesquelles les moines réalisaient leurs propres remèdes. Un jardin médicinal ne comprenait qu'un nombre restreint de plantes ; seules les espèces rares ou étrangères étaient cultivées, car les autres plantes étaient ramassées dans la nature environnante.

Jardin médiéval de plantes aromatiques
Schéma de l'Herbalurius

Les plantations étaient présentées en carrés surélevés dont les bords étaient fermés par des "plessis" en châtaignier. Pour éviter les mauvaises herbes, les moines installaient un nid de paille entre les plantations, ce qui faisait un bénéfique effet de mulch. Nos paysagistes vous proposent une sélection de plantes utilisées au Moyen-Age encore très appréciées à notre époque pour leurs propriétés curatives, culinaires, aromatiques... Installez chez vous des plantes déjà reconnues au Moyen-Age comme bénéfiques pour l'organisme !

1- Raifort

Bénéfique pour les reins, il était également utilisé comme un puissant antiscorbutique. 
Cette plante condimentaire rappelle aussi le goût de la moutarde, et est utilisée dans les bouillons, potées...

2- Sauge officinale

Au Moyen-Age, la sauge officinale était très employée pour ses vertus toniques et antispasmodiques, ou bien comme remède gynécologique. Plante aromatique utilisée en cuisine, elle est aussi ornementale.

3- Romarin

Au Moyen-Age il faisait partie du "vinaigre des quatre voleurs", qui s'en frottaient entièrement le corps, pour éviter d'attraper la peste.Ses fleurs seront distillées au XVe siècle et feront le renom de "l'eau de la reine de Hongrie".

4- Absinthe

Selon la Médecine du Moyen-Age, l'absinthe avait des propriétés toniques mais était également vermifuge. Elle reste au jardin une aromatique à feuillage décoratif et à la belle floraison estivale jaune.

D'autres plantes utilisées :

La tanaisie

La tanaisie est aussi appelée "herbe aux vers", au Moyen âge on utilisait les graines en infusion en tant que vermifuge mais également pour leurs propriétés toniques. Aujourd'hui, les feuilles de tanaisie parfument les crèmes, desserts et liqueurs.

La Rue des jardins

Au Moyen-Age, la rue était utilisée dans le cloître pour ses vertus anti-aphrodisiaques !!! Elle dégage un parfum très particulier qui fait fuir les chats et les rongeurs de son entourage.

L'Euphorbe

Appelée au Moyen-Age la Lacterida du Capitulaire de Vilis, l'euphorbe était très utilisée dans la médecine populaire comme remède contre les verrues.

Le Noisetier

Le noisetier était une plante très intéressante. Ses feuilles étaient utilisées contre les maux de dents et le poison. Les chatons (les fleurs jaunes) étaient préconisés contre l'amincissement !

Le Fenouil

Plante du potager très facile mais aussi très décorative avec son feuillage vaporeux et son odeur anisée et sucrée, elle se mariera bien dans les massifs en arrière plan. Vous pouvez laisser sa floraison jaune s'épanouir à la fin de l'été et il se ressèmera ainsi abondamment.

La Marjolaine

Très connue dans les potagers et les jardins aromatiques, il faut penser que sa floraison tardive pourra égayer les parterres de fleurs jusqu'en octobre. D'autant plus que son feuillage persistant est un atout de plus pour vos massifs.

L'Oseille vierge

Les larges feuilles vertes et acidulées sont délicieuses cuites, dans des potages ou des omelettes. Elles se préparent comme des épinards.