Grimpant

Un végétal grimpant est capable de se développer en hauteur en s’accrochant, de diverses manières, à un support.

Une plante grimpante

Très utiles pour habiller les grillages, tonnelles, pour rendre plus esthétique un mur nu, isoler une zone d’un jardin ou d’une terrasse, cacher une vue ou un vis-à-vis, les plantes grimpantes sont extrêmement variées et polyvalentes. On en trouve des vivaces, comme le chèvrefeuille, ou des annuelles, comme le haricot d’Espagne. Il existe plusieurs types de plantes grimpantes : Les végétaux sarmenteux possèdent des rameaux lignifiés mais souples, qui leur permettent de s’appuyer sur un support : la vigne, le jasmin, le plumbago…

La vigne est une plante grimpante

Les plantes volubiles ont des tiges souples qui s’enroulent autour d’un grillage, d’un montant vertical : la glycine, l’ipomée, le chèvrefeuille, le houblon, le liseron, l’akébia…

L'ipomée est une plante grimpante

Les plantes à vrilles sont dotées de segments semblables à des tiges très fines mais qui ont la propriété de s’accrocher au moindre support grillagé : clématites, haricots, passiflore, pois de senteur, …

La passiflore est une plante grimpante

végétaux à crampons s’accrochent aux murs pourvus d’aspérités (murs en pierre ou crépis) : hortensia grimpant, lierre, bignone, …

La vigne vierge est une plante grimpante

Les végétaux à ventouses s’accrochent aux murs sans aspérités : vigne vierge,

La vigne vierge se colore en automne

Les végétaux à rameaux longs et ligneux, généralement épineux, qu’il faut accrocher avec un lien sur un support : rosier grimpant, ... Les grimpantes seront installées plutôt en automne et lors de la mise en place, il est conseillé d’incliner la plante vers le support choisi. Il faudra ensuite suivre la croissance et attacher ou guider celles qui le nécessitent. Souvent vigoureuses, elles auront besoin d’une taille appropriée pour contenir leur développement. Objet ou vivant qui grimpe ou qui en a l’habitude.