Gourmand

Le gourmand est une branche ou tige qui part du tronc ou des branches/tiges mais qui ne produit pas et détourne la sève des tiges et rameaux productifs.

Le gourmand est une tige qui ne produit pas de fleurs et de fruits

Chez les arbres fruitiers, les gourmands sont des branches à bois, qu’il vaut mieux supprimer pour favoriser la croissance des branches fruitières. Ils se développent près des coudes des branches, car la sève y circule au ralenti. Il faut les pincer dès leur apparition pour empêcher leur développement.
Chez le rosier, le gourmand est issu du porte-greffe. Il se reconnait assez facilement car il est différent des autres rameaux, autant par sa couleur que par ses feuilles. Les gourmands des rosiers doivent être supprimés car ils empêchent la variété greffée de se développer.
Ce que l’on nomme gourmands chez les tomates sont en fait des branches secondaires, qui donneront fleurs et fruits si on les laisse se développer. Leur suppression reste utile pour privilégier un nombre restreint de tiges et obtenir des fruits moins nombreux mais plus gros ainsi que pour aérer l’ensemble du pied.

Il arrive que l’on appelle gourmands les stolons, mais c’est une erreur. Le stolon est un organe de multiplication qui est émis par les racines et qui permet à la plante de donner naissance à de nouveaux individus, comme le fraisier par exemple.

Le gourmand chez le fraisier

Les arbres portent souvent des gourmands, qui poussent parfois en raison d’un stress ou d’une taille qui expose une partie de l’arbre autrefois ombragée à la lumière. En sylviculture, ces gourmands peuvent avoir un rôle pour un arbre amputé de trop de branches.

 

Un gourmand est une personne qui mange avec beaucoup d’appétit ou qui apprécie la nourriture.