Franche

On dit d’une terre qu’elle est franche lorsque sa composition est équilibrée, bien adaptée pour le développement des végétaux.

Une terre franche est une terre parfaite

Une terre franche est une terre idéalement composée de 65% de sable (au moins 55% de sable fin, le reste de sable grossier), de 15% d’argile, de 10% d’humus, de 10% de calcaire, et de 5 à 10% de limon. La terre franche est à la fois bien drainante et fraîche, riche en humus. Au printemps elle se réchauffe rapidement, permettant la mise en culture de manière plus précoce. La terre franche convient à toutes les plantes, hormis les plantes acidophiles, et leur apporte tout ce dont elles ont besoin.

Une terre franche est parfaite pour les cultures du potager

Malheureusement, cette terre idéale correspond rarement à ce que l’on trouve dans nos jardins, il faut améliorer, amender, travailler, afin de se rapprocher au plus de cette nature de sol.

Une terre franche est enrichie en fumier

Ce terme de terre franche est ancien, et a désigné à la fois la terre végétale, c’est-à-dire l’humus, et une terre argileuse. Le terme franche désigne quelqu’un ou quelque chose de libre, sans contraintes, sans tromperies : avoir les coudées franches, être franche ; ou encore ne rien coûter, être libre de frais, de taxes : franc de port, ville franche Cela désigne aussi quelque chose de pur, d’entier : des couleurs franches.