Forcer

Hâter de manière artificielle le développement des plantes.

Forcer les plantes c'est hâter leur développement

On force des végétaux pour obtenir une floraison ou une fructification avant la saison habituelle. Pour ce faire, on fait vivre à la plante des conditions artificielles : on la place dans un environnement froid et sombre pour lui faire croire à une période de repos hivernale, puis on la place plus au chaud avec beaucoup de lumière, ce qui va provoquer son développement et sa floraison ou sa fructification ; ou bien en plein été faire baisser luminosité et température pour simuler l’arrivée de l’automne. Il est nécessaire de bien connaître les conditions de lumière et de température nécessaires à chaque plante pour réussir un forçage.
On utilise fréquemment cette méthode pour les bulbes, particulièrement ceux qui ont une floraison printanière : jacinthes, muscaris, tulipes, amaryllis … mais aussi les bulbes qui fleurissent en été ou en automne, comme les cyclamens. La période de repos est généralement provoquée dès le mois de septembre afin de les faire fleurir pour les fêtes de Noël.
De nombreuses autres plantes peuvent également être forcées : arbustes à fleurs, arbustes à feuillage décoratif : cette technique permet d’avoir dans les magasins des sujets à fort intérêt décoratif sur une plus longue durée. Encore dans un but commercial, de nombreux fruits et légumes sont forcés pour être présents plus longtemps, voire parfois toute l’année, sur les étals.

Les plantes primeurs ont été forcées

Mais le forçage n’est pas l’apanage des professionnels : faire de la culture sous serre est un forçage également, bien que léger, tout comme utiliser des tunnels (dits de forçage) ou surélever les planches du potager.

utiliser des tunnels pour forcer les plantes

 

  • Exercer une pression physique sur quelque chose, quelqu’un,
  • Augmenter un rythme, une intensité (forcer le pas),
  • Faire dépasser les limites par contrainte,
  • Dominer, obtenir par la force.