Fongicide

Un fongicide est un produit, naturel ou chimique, qui est utilisé pour éliminer les champignons parasites qui attaquent les végétaux et lutter contre les maladies cryptogamiques qu’ils provoquent.

Le fongicide tue les champignons responsables des maladies

Il existe de nombreuses maladies cryptogamiques : oïdium, mildiou, cloque du pêcher, tavelure, botrytis, fonte des semis, … Ces maladies se développent en fonction de certains facteurs, les champignons appréciant l’humidité liée à la chaleur et le confinement.

Une feuille de courge attaquée par une maladie cryptogamique

Dans les produits phytosanitaires, on distingue globalement :

  • Les fongicides de contact : utilisables sur tous les types de champignons de par leur mécanisme d’action, ils peuvent être à base de cuivre, de soufre ou de produits soufrés (thirame, mancozèbe, …). Très toxiques pour l’homme et souvent phytotoxiques, ils s’utilisent avec précaution et modération. La bouillie bordelaise est un des fongicides les plus connus, fabriquée à base de cuivre. Ces fongicides de contact sont généralement utilisés en mode préventif.
  • Les fongicides systémiques : leur mécanisme d’action les rend plus spécialisés et ils s’utilisent en moindre quantité que les fongicides de contact. On connaît le carbendazime ou le prochloraze, par exemple.

Il existe également des fongicides naturels : certaines plantes possèdent des propriétés antifongiques, on peut ainsi réaliser des décoctions d’ail, de prêle ou d’absinthe ou encore des purins d’ortie. On utilise également le bicarbonate de soude ou le lait. Le soufre fait également partie des antifongiques naturels.

La prêle a ds propriétés de fongicide

On utilise également des fongicides pour protéger le bois de construction contre les champignons lignivores.