Drainer

Rendre un sol plus perméable à l’eau afin que celle-ci ne stagne pas.

Les sols imperméables n'absorbent pas l'eau

Certaines terres sont lourdes, compactes, se gorgent rapidement d’eau en hiver et sèchent en été, formant une croûte qui se craquelle.
La majorité des végétaux n’apprécie pas d’avoir le système racinaire dans un tel substrat souvent détrempé. Ce type de milieu entraîne fréquemment des maladies cryptogamiques, la pourriture ou l’asphyxie des racines.

Pour améliorer le drainage, il y a plusieurs méthodes, selon les situations :

  • Lorsqu’un terrain est excessivement humide, il est nécessaire, afin qu’il soit exploitable, de le drainer entièrement. Pour cela il faut soit enterrer un réseau de tuyaux de drainage, soit réaliser des tranchées en pente et les remplir d’un matériau drainant (gravier grossier, pierres, sable) qui conduiront l’eau dans un bassin.

Mettre en place un drainage pour permettre l'absorption de l'eau

  • Un sol argileux peut être amendé pour être mieux drainé : humus, compost, engrais verts, le rééquilibrage va alléger ce sol et lui permettre de moins retenir l’eau.
  • Certains végétaux en pleine terre nécessitent que l’on draine le fond du trou de plantation, en y ajoutant une épaisse couche de drainage. En ce qui concerne les plantes en pot, il est conseillé de systématiquement drainer le fond du pot, à l’aide de billes d’argile, de cailloux ou autre matériau.

Ajouter une couche de drainage au fond de vos pots

 

En général, drainer signifie débarrasser d’un trop plein liquide. ce verbe s’utilise aussi bien en agriculture qu’en médecine. Par extension, on l’emploie également dans le sens d’attirer à soi, d’assembler ou encore de diriger vers.