Cultivar

Un cultivar est une variété de plante obtenue par sélection.

Les rosiers comptent de nombreux cultivars

C’est pour améliorer les qualités des variétés botaniques que l’on crée des cultivars, ou variétés horticoles : résistance aux maladies, vitesse de croissance, qualités esthétiques ou gustatives, adaptation à un environnement….
Le mot cultivar peut aussi s’adresser à des mutations naturelles dont les qualités ont poussé à vouloir les reproduire. Ces variétés cultivées représentent une part très importante des plantes cultivées.

Le nom des cultivars se présente ainsi : le nom latin du genre, de l’espèce ou de la sous-espèce (en italique), suivi du nom de la variété entre guillemets simples.

  • une variété botanique : le citronnier des Antilles, ou Citrus aurantiifolia. On voit parfois un x dans le nom d’une plante, qui désigne le croisement entre 2 espèces.
  • un cultivar : le citron des 4 saisons, ou Citrus limon ‘4 saisons’

La désignation de ces cultivars sont gérés par le CINPC (Code International pour la Nomenclature des Plantes Cultivées). De nombreux cultivars sont protégés par une marque ou une dénomination commerciale, qui ne sont pas libres d’utilisation : le producteur signe un contrat et respecte un cahier des charges pour cultiver et vendre le cultivar.
La multiplication par semis des cultivars horticoles est rarement fiable, donnant naissance à des végétaux peu semblables à leur parent.

En agriculture, très peu de variétés botaniques sont encore cultivées.