Chaumes

Les chaumes sont les tiges creuses des graminées.

Les chaumes sont des tiges creuses, communes aux graminées et bambous

Le chaume des graminées est très caractéristique car il est constitué de nœuds et d’entrenœuds. Il se déboite généralement à la manière d’un télescope et chez certaines espèces (mais, canne à sucre), les entrenœuds sont fermés par de la moelle. Cette tige est cylindrique, et rarement ramifiée, mis à part chez les bambous, et porte des feuilles alternes. En vieillissant, les chaumes jaunissent car leurs tissus meurent en se chargeant de lignine. C’est pourquoi certains chaumes, notamment ceux des bambous ou des roseaux, ont cette consistance ligneuse alors qu’ils ne forment pas de bois.

Les chaumes sont des graminées très originales au jardin

Les chaumes et leurs épis forment un bel attrait au jardin, qui dure toute l’année : carex, fétiques, pennisetums, miscanthus, calamagrostis, ... En plein hiver, les chaumes des graminées protègent les autres plantes du gel et couvrent le sol.

Les chaumes de bambou sont les tiges de cette plante

Les chaumes des bambous peuvent être très décoratifs : ceux des bambous noirs passent du vert au noir dès leur 2ème ou 3ème année, et certaines variétés de Phyllostachys nigra affichent des tiges vert acide marqué de brun.

On trouve aussi des chaumes rouges (Semiarundinaria makinoi), verts marbré de crème (Hibanobambusa shiroshima), jaunes à orangé (Phyllostachys aureosulcata aureocaulis), parmi tant d’autres.

Les toits de paille (toit de chaumes) de certaines maisons traditionnelles maisons sont composés en chaumes.