Chauler

1- Amender le sol en y apportant de la chaux pour le rendre plus calcaire.

Chauler la terre pour la rendre moins acide

Il existe différents types de chaux : la chaux agricole, pour les terres argileuses, la chaux magnésienne et le calcaire broyé qui a une action beaucoup plus lente.
L’apport de chaux pour rendre un sol moins acide varie de 150 g/m2 à 400 g/m2 tous les 2 à 3 ans, selon que la terre soit sableuse, argileuse ou humifère. Cet apport se réalise à la fin de l’hiver ou en fin de saison, à l’automne.
Il est également possible d’en apporter pour un simple entretien pour un sol au pH légèrement acide à légèrement calcaire (entre 6,5 et 7,5). Un chaulage d’entretien se réalise en automne ou en hiver, sur un sol nettoyé. Le travail de la terre sera réalisé par la suite, pour enfouir la chaux. Ne pas apporter de matières organiques au même moment, les 2 apports en même temps s’annulent, il faut nourrir une année, et chauler l’année suivante.

Le chaulage a plusieurs avantages :

  • La chaux aide la décomposition des matières organiques en favorisant la vie microbienne. L’acidité inhibe cette vie microbienne.
  • Atténuer l’acidité du sol favorise aussi l’absorption des éléments nutritifs par les plantes. L’acidité du sol empêche en effet les nutriments qu’il contient d’être libérés pour être assimilés par les plantes.
  • La chaux allège les terres argileuses.
  • Elle améliore la structure du sol en limitant la formation de la croûte de battance.

Faire attention à ne chauler qu’en cas de besoin. Trop nombreux ou injustifiés, les chaulages peuvent appauvrir les sols.

2- Appliquer du lait de chaux sur les troncs d’arbres pour détruire les parasites.

Appliquer de la chaux sur le tronc des arbres pour prévenir les maladies

Insectes et champignons (maladies cryptogamiques) sont éliminés par la chaux. Elle s’applique sur les arbres fruitiers principalement,après un nettoyage à la brosse. Ce chaulage se réalise en hiver, à titre préventif, tous les 2 ans.