Biner

Biner consiste à ameublir la couche supérieur du sol autour des plants pour casser la croûte qui s’y forme.
On utilise pour ce faire une binette, ou bien une serfouette ou encore une griffe à 3 dents. Il existe également des bineuses mécaniques.

Biner la terre permet de l'ameublir

On l’effectue sur environ 3 cm de profondeur, pas plus pour ne pas bouleverser le sol et pour ne pas abîmer les systèmes racinaires des cultures.

Biner avec une serfouette

Biner a beaucoup d’avantages, dont on connaît l’un des principaux sous la forme d’un diction “Un binage vaut deux arrosages.”

  • En effet, une fois que cette couche superficielle causée par la pluie et les arrosages est détruite, l’eau et l’air peuvent de nouveau arriver sous terre et être utiles aux racines et aux micro-organismes. Ceux-ci travaillent à décomposer et à transformer les matières organiques afin que les nutriments qu’ils contiennent soient assimilables par les plantes.
  • Une terre aérée évite le développement des moisissures au niveau des racines.
  • Une terre meuble favorise moins l’évaporation, donc les arrosages et les précipitations seront plus profitables. En effet, une fois la terre émiettée, les remontées d’eau par capillarité sont largement limitées.
  • La terre se réchauffe en même temps qu’elle s’aère, ce qui a pour conséquence de doper la transformation de l’azote, il y en aura donc plus de disponible pour les végétaux.
  • Cette action permet en même temps d’éliminer les adventices qui poussent autour des plantations et leur font concurrence.

Il est conseillé de pailler après le binage, pour protéger au mieux le sol de l’évaporation et limiter la repousse des adventices.