Ameublir

Ameublir le sol consiste à le travailler pour le rendre plus souple, plus facile à travailler et plus aéré : eau, air, insectes et organismes souterrains pourront plus facilement pénétrer dans le sol. Les jeunes plants s’enracineront plus facilement, et pourront envoyer leurs racines profondément dans le sol. L’ameublissement permet aussi de supprimer les adventices avec leurs racines et d’intégrer un amendement, fumier, compost, ou bien les restes des cultures précédentes, qui nourriront le sol.

Ameublir le sol à la bêche

On peut utiliser divers outils pour ameublir la terre : la bêche, la fourche-bêche, le motoculteur. Afin de ne pas retourner la terre et en perturber l’équilibre, l’aérobêche (ou grelinette ou biogrif ) sera préférée. C’est en automne ou éventuellement lors de la préparation de nouvelles planches de cultures ou d’un massif que l’on ameublit le sol.

Le binage permet également d’ameublir, bien que de manière plus superficielle. Réalisé régulièrement au cours de l’été, il évite que se forme une croûte qui empêche l’eau et l’air de s’infiltrer dans le sol, et il limite également l’évaporation de l’humidité.

Pour ne pas travailler la terre du tout afin d’éviter au maximum de déranger cette vie souterraine si riche et si utile, il est également possible de laisser aux engrais verts le soin d’ameublir le sol à notre place. Leurs racines sont souvent puissantes, travaillent le sol en profondeur, et leurs déchets sont riches en nutriments.

 

En droit civil, ameublir signifie mettre en communauté par convention (dans un mariage), un immeuble, un domaine.