Alléger

Alléger un sol a pour but de l’ameublir, pour rendre une texture plus fine, moins lourde. On allège une terre argileuse, qui est lourde et compacte : elle ne laisse pas s’écouler l’eau et asphyxie de ce fait les racines des végétaux, elle se réchauffe difficilement au printemps, elles est sèche, dure et craquelée en été.

Alléger un sol pour les cultures

Un sol est composé de 4 éléments : calcaire, sable, humus, argile. Donc pour rétablir l’équilibre, il faut ajouter à cette terre trop chargée en argile des éléments qui lui manquent. Il est préférable d’ajouter des matières organiques en paillis avant l’hiver ou de semer des engrais verts qui, en se décomposant, formeront un humus qui rendra cette terre plus légère.

Un bêchage superficiel avant l’hiver va libérer des mottes qui seront cassées par le gel. Et il est important d’éviter au mieux de tasser la terre, en mettant des planches ou des pas japonais aux endroits de passage et de ne jamais laisser le sol nu.

 

Le verbe alléger peut être utilisé au sens propre, rendre un objet moins lourd, comme au sens figuré, enlever un poids psychologique, libérer d’une charge. Ce sens figuré peut aller jusqu’au vol, synonyme de soulager.