Acide

Un sol acide est noir

Se dit d’un sol qui a un pH inférieur à 7.
C’est le pH (potentiel Hydrogène) qui va déterminer chimiquement l’acidité du sol :

  • Inférieur à 7, il est acide.
  • Égal à 7 le sol est neutre.
  • Supérieur à 7 la terre est alcaline.

Un sol acide se reconnaît à une couleur assez noire car il est généralement riche en humus (mais les sols sableux sont eux aussi souvent acides) et révèle une texture friable et fine. Un sol trop acide (jusqu’à 6) est pauvre en éléments minéraux et il ne retient pas l’eau, un sol légèrement acide, lui, reste perméable tout en conservant éléments nutritifs et eau. Entre 6,5 et 7, on a un pH idéal car la vie microbienne y est la plus riche, le sol le plus fertile et les éléments nutritifs les plus facilement assimilables. On ne peut pas cultiver les mêmes végétaux en sol acide qu’en sol alcalin.

La terre de bruyère est une terre acide, qui accueille les végétaux originaires des sous-bois plus ou moins clairs : rhododendrons, azalées, bruyères, andromède ou pieris, camélias, érables du Japon…

Le rhododendron, une plante de terre acide

Toutes ces plantes dites “de terre de bruyère” ne pourront survivre dans un sol calcaire, excepté en prenant la précaution de leur créer une “poche” de terre acide, bruyère + terreau de feuille par exemple, isolée du sol calcaire par un feutre géotextile. Bien sûr, plus le pH se rapproche de la neutralité, plus le nombre de plantes cultivables augmente. On peut trouver des kits qui permettent d’analyser le sol et en connaître le pH.

 

En chimie toujours, l’adjectif qualifie aussi une molécule qui peut céder un proton ou bien accepter un “doublet électronique”.
Une saveur acide est une saveur aigre, un peu piquante. On peut également utiliser cet adjectif au figuré, il peut indiquer alors quelque chose de blessant, d’acerbe, ou encore définir une couleur un peu dérangeante, dure.
Un acide (nom) est un composé chimique plus ou moins corrosif (selon sa capacité à se dissocier totalement ou partiellement).