Qui a dit “L’eau c’est la vie” ? Un moment passé près d’un bassin pour admirer le ballet des poissons est un réel instant de plaisir, en plus de contribuer à la biodiversité de votre jardin. Il est important de bien penser le lieu de cet espace et de définir précisément le projet : taille, forme, matière, avant de passer à la réalisation proprement dite. Après ça, que du plaisir puisque ce sera le moment de passer à l’aménagement de votre étang ! Alors, on y va ?

Vite de la fraîcheur : un bassin en 3 étapes !

Première étape : définir le projet

Choix de l'emplacement du bassin

L'endroit où vous allez placer votre point d'eau est à bien réfléchir. Très visible, près d'une allée ou d'une terrasse, ou retiré, à l'abri du passage et des regards, c'est l'esthétique et la recherche de bien-être (feng-shui) qui vous guideront le mieux. Pourtant, ce ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte !

- La lumière est primordiale, surtout si vous souhaitez y installer de nombreuses plantes, car elles feront obstacle aux rayons du soleil. Vous devez privilégier un endroit spacieux, à distance des arbres.
- Un ombrage partiel peut être nécessaire, pour éviter une forte hausse de la température de l'eau qui nuirait à vos poissons. Et, plus l'eau est chaude, plus les algues se multiplient !
- Les racines et les pousses, de bambou par exemple, peuvent être dangereuses pour votre bassin.

Choix de la taille et de la forme du bassin

Évidemment c'est en premier lieu son emplacement qui va vous dicter forme et taille de votre bassin. Mais encore ?
- Un petit bassin est facile à installer, moins onéreux, mais plus sensible à la chaleur et au gel.
- Un grand bassin permet un aspect plus naturel, et plus grande diversité dans la flore et dans le choix et la quantité de poissons. Mais, outre le coût plus élevé, vous pouvez rencontrer des contraintes au niveau de la forme ou de la taille de votre pièce d'eau.
- Une forme géométrique est plus difficile à végétaliser au niveau des bords, à moins de prévoir des paliers pour différentes hauteurs de plantations. Sans paliers, un système de filtration puissant sera à prévoir.
- Plus naturel dans sa forme, un bassin de forme irrégulière a l'avantage de prévoir des zones pour la végétalisation des bords.

Un jeu d'eau est important pour aérer l'eau du bassin

Choix du matériau

- Votre bassin peut être construit avec de l'argile, respectueuse de l'environnement. Contrairement à l'utilisation de l'argile compactée qui est délicate et nécessite un remplissage constant en été, les rouleaux de feutres contenant de l'argile assurent une étanchéité parfaite.
- Vous préférerez faire construire votre bassin en béton par un professionnel, pour éviter les risques d'une mauvaise étanchéité. Plus adéquat à une structure géométrique, il aura aussi besoin d'être doublé par un hydrofuge.
- Le bassin préformé permet une mise en place simple et rapide, les paliers sont prévus, « il n'y a plus qu'à » creuser un trou adapté et à l'aménager !
- La bâche PVC est assez économique et vous laisse libre de la forme que vous souhaitez donner à votre bassin. Elle est idéale pour des bassins de taille moyenne.
- Pour des grands bassins, préférez la bâche EPDM. Tout en ayant la même souplesse dans la mise en forme que les bâches PVC, elle est plus résistante et recyclable.

Choix du matériau

Deuxième étape : la réalisation

1. Dégagez la zone de votre bassin et ses alentours.
2. Dessinez les contours extérieurs et les paliers de votre bassin. Il est préférable de penser avant de commencer à ce que va devenir toute cette terre !!
3. Si vous utilisez un liner, il faut prévoir une tranchée autour du bassin pour enterrer les bords de la bâche.
4. Vérifiez le niveau du trou et des paliers, il faut que tout soit bien horizontal.
5. Enlevez les cailloux et racines qui pourraient gêner, voire abîmer, la bâche ou le préformé.
6. La pose d'un liner nécessite d'installer au préalable un feutre géotextile qui le protégera.
7. Déposez la bâche ou le bac préformé et vérifiez à nouveau votre niveau, vous pouvez à ce moment là ajuster votre bac avec du sable.
8. Remplissez votre bassin. Vous pouvez placer des pierres sur le bord de la bâche pour la maintenir au cours du remplissage.
9. Les bords de la bâche étant plissés, il vous faut les répartir tout autour. Après quelques jours vous pourrez découper soigneusement au cutter les bords de votre liner.
10. Installez pour finir une pompe et un filtre pour garder votre bassin propre, et raccordez les ensemble.

Les plantes aquatiques jouent un rôle important dans l’équilibre du bassin

Dernière étape : l'aménagement et la décoration de votre plan d'eau

C'est le moment de passer au plus agréable : l'aménagement du bassin ! Toutes les plantes seront installées dans des paniers de culture qui vous permettront de maîtriser le développement de vos plantes et de les sortir du bassin pour les protéger du gel pendant l'hiver.
Les plantes de berge ou aquatiques vont habiller le tour de votre bassin, en dissimuler le bord, et contribuer à créer ce système. Accessoirement elles fixent aussi les berges du bassin. Pour ne rien gâcher, ces plantes sont souvent très décoratives ! Les plantes aquatiques peuvent être plantées directement dans l'eau, mais il faut respecter leurs préférences de profondeur. Certaines d'entre elles sont très efficaces pour assainir l'eau des bassins.

Les vidéos des experts
Installer un bassin