Fiche plante
Viburnum plicatum 'Lanarth' - Crédit Photo Colour Your Life

Les viburnums, ou viornes, sont des arbustes, à feuillage caduc ou persistant, utilisés en haies libres ou isolés, dans des bacs et des massifs pour leur jolie floraison blanche ou rose. Ils font également de bons couvre-sols. Cultivée pour son feuillage qui se teinte de rouge en automne, la viorne est une valeur sûre au jardin. En automne, elle reste décorative grâce à ses baies, rouge plus ou moins intense. Facile d’entretien, le viburnum s’adapte à tous les jardins de France grâce à ses nombreuses variétés. A placer de préférences dans un sol légèrement acide, légers et bien drainés, il se développe tout aussi bien dans un sol neutre, moyennement fertile et frais.

Une plante pour toutes les utilisations

Les utilisations des viornes sont multiples ce qui en fait une plante adaptable à tous les jardins. Viburnum opulus ‘Roseum’, aussi connu sous le nom de boule de neige, a permis de faire la renommée de ce genre et d’en faire une plante incontournable ! On trouve la viorne en haies libres ou en isolé pour faire ressortir son joli feuillage ou sa floraison. Pour une haie dense, privilégiez Viburnum tinus ‘Eve Price’. Il est également possible pour certaines espèces telles que Viburnum tinus ou Viburnum davidii de couper les tiges fleuries ou en fruit afin de les intégrer dans des bouquets. On peut aussi bien le trouver dans un massif ou en bac, comme en couvre-sol avec Viburnum plicatum.

Fruits, feuilles, fleurs, tout en couleurs !

Petit arbuste facile et rustique, le viburnum est très intéressant pour ses fleurs mais également pour ses fruits et son feuillage. La floraison s’étend de mai à juin, en même temps que les azalées et les rosiers, sauf chez les espèces hivernales. Les fleurs sont d’un blanc éclatant ou rosées et parfois très parfumées. Les pollinisateurs sont très attirés par la floraison des viburnums. En automne, le feuillage se teinte de jolies couleurs pourpres et bronze, donnant ainsi de l’attrait à vos massifs. Persistantes ou caduques, les viornes s’adaptent à toutes les régions. Le viburnum possède un dernier atout : ses fruits ! En effet, ses petites baies de couleur rouge rosé ou beaucoup plus foncées, presque noires attirent les oiseaux et prolonge la durée d’intérêt de cet arbuste. Cependant, tous les fruits ne sont pas attrayants pour les oiseaux, il faut choisir les bonnes espèces comme la variété ‘Xanthocarpum’ appréciée pour ses fruits de couleur rosée inhabituelle. La variété ‘Fructu Luteo’ possède des fruits également intéressants car d’une tout autre couleur tirant davantage sur le jaune.

En bonne place

Le viburnum apprécie les sols neutres à légèrement acides et moyennement fertiles. Il demande en revanche un terrain bien drainé et frais. Toutes les expositions lui conviennent avec une préférence pour la mi-ombre. Les espèces à feuillage persistant aiment bien les endroits abrités des embruns. Il faut veiller à ne pas lui mettre les pieds dans l’eau en hiver. Et en été, évitez-lui le soleil brûlant et la sécheresse, surtout pour les espèces au feuillage doré. De bonnes conditions vont permettre aux viornes d’embellir le jardin tout au long de l’année grâce à leur floraison, leur feuillage et leurs fruits.

A bien entretenir

La viorne est relativement facile d’entretien mais elle nécessite tout de même quelques attentions. Un paillage avec des matériaux discrets permet de la protéger pendant l’hiver malgré sa rusticité. Une taille après la floraison est déconseillée si vous souhaitez que votre viorne produise des fruits. Néanmoins, on peut la recéper ou l’éclaircir selon les espèces. Si vous ne voulez pas de fruit, il est judicieux de faire une taille de ramification au départ puis ensuite un petit nettoyage au printemps. Pour Viburnum tinus et toutes les espèces persistantes, on peut le sculpter en topiaire.

Attention aux pucerons et aux charançons !

Le viburnum est une espèce sensible aux ravageurs. Les trois principales espèces dont il faut se méfier sont les charançons, les chenilles du Pyrrhalta viburnii et les pucerons. Pour lutter contre ces derniers, on peut asperger au jet d’eau la plante pour les repousser. Les chenilles, visibles à l’œil nu, perforent les feuilles, alors appelées "feuilles en dentelle". Elles agissent exclusivement sur les espèces américaines. Enfin, les charançons poinçonnent les feuilles. On peut les combattre en nettoyant le pied et en posant un carton au sol. Les charançons s’y réfugient et y sont piégés, il ne vous reste qu’à les éliminer.

Comment multiplier le viburnum ?

Il est facile de faire des boutures de Viburnum. Cependant, la majorité des viornes sont greffées. Pour cette raison, il faut surveiller les rejets et les éliminer dés qu’ils apparaissent. On les reconnaît à leur vigueur débordante. Si le porte-greffe est à l’état de brindille, il faut l’arracher sans endommager le greffon. Si toutefois le porte-greffe était déjà bien développé, coupez-le à ras et surveillez-le de près, pour le tailler à nouveau dés qu’il repoussera.

Un peu de botanique

Appartenant à la famille des Caprifoliacées, le viburnum compte quelque 250 espèces de lisières et clairières et plus de 350 variétés ! Arbrisseau originaire du continent asiatique et de l’hémisphère Nord, il offre une très grande diversité de feuillage et de floraison.

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité
: 3-4 m
Largeur à maturité : 3-4 m
Température minimale : -35 °C
Zones climatiques France : océanique, moyen, continental, montagnard
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, argileux, calcaire, sableux, terre de bruyère, riche en humus
PH du sol : neutre, acide, alcalin
Humidité du sol : normal, sec, humide
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, haie, isolé, bac
Utilisation pour la maison : terrasse
Couleur feuille : vert, pourpre
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : blanche nuancée de rose
Période de floraison : avril-mai
Période de plantation : Toute l'année (hors gel)
Niveau de soin : facile
Arrosage : normal
Utilisation : jardin
Fruits : pas comestible
Saison d'intérêt : printemps, automne