Traitement d'hiver des arbres fruitiers

Alors que la nature est endormie, le verger demande quelques soins afin d'entretenir ses arbres et prévenir la propagation des parasites et maladies.

Verger : 5 soins indispensables en hiver

1- Halte aux momies

Tout amateur de verger suivra attentivement ses protégés au fil des semaines. L'observation périodique est en effet la meilleure des attitudes pour jauger, juger les pratiques culturales nécessaires et les programmer au moment le plus opportun.
L'hiver n'est donc pas une période de répit.

Alors, il convient d’évacuer en priorité les fruits momifiés, qu'ils soient encore accrochés à la ramure ou bien tombés à terre. Ce sont en effet des foyers de germes, de parfaits nids-vecteurs de maladies cryptogamiques. Bien sûr, ne les transférez pas sur votre compost, mais bien directement à la poubelle.

2- Les tailles de formation

Il est trop tôt pour effectuer une taille visant à une bonne fructification. Mieux vaut en effet attendre que les bourgeons gonflent quelque peu pour mieux discerner ceux, précieux, qui augurent des fleurs puis des fruits.
En revanche, vous pouvez procéder à des tailles de formation, visant à éliminer les branches surnuméraires ou trop verticales, à aérer le centre des ramures et éviter les branches qui se croisent.

Ne taillez pas les fruitiers à noyaux que vous apprêterez seulement après leur fructification, en été, afin d'éviter tout risque de gomose, maladie typique et trop souvent mortelle.

Supprimez le gui qui suce la sève de l'arbre

3- Se départir du gui

L'époque est idéale pour détacher les jeunes pousses de gui des branches qui leur servent de support. N'attendez pas que ces plantes parasites soient trop grosses et prélevez-les avec une partie de la branche afin d'éradiquer également leur suçoir.

4- Gratter - brosser

Les troncs et grosses branches garnies, engoncées de mousses et lichens seront délestés de cette gangue inutile par brossage. Employez une brosse en chiendent et éventuellement une solution de lessive St-Marc. Brossez énergiquement, mais sans pour autant endommager l'écorce. Une fois cette opération terminée, passez à l'étape suivante…

5- Traiter les écorces

Employez un pulvérisateur puissant pour envelopper les branches, tiges et rameaux d'un traitement hivernal à base d'huile organique. Ne ménagez pas la dose, car l'écorce doit suinter de produit.
Ainsi, l'huile pénétrera dans toutes les anfractuosités où se nichent les insectes hivernants ainsi que les spores de champignons pathogènes. Cette huile agit par asphyxie.
Au besoin, et pour quelques jeunes arbres seulement, procédez à un simple badigeonnage au pinceau large.

Les vidéos des experts
Soigner les arbres fruitiers en hiver