Fiche conseil

Ne laissez pas les feuilles mortes s'accumuler sur votre pelouse, vos plantes... Ramassez-les et utilisez-les soit pour protéger du froid, pour couvrir le sol nu ou pour enrichir le compost et obtenir un terreau naturel et riche pour vos prochaines plantations.

Ramassez les feuilles mortes

Pourquoi ramasser les feuilles mortes ?

Les feuilles mortes étouffent la pelouse, collées par l'humidité elles cachent la mumière à l'herbe qui finit par mourir. Il en est de même pour les autres plantes du jardin. Qui plus est, certaines sont porteuses de maladie, il est nécessaire alors de les évacuer.
Et puis, il serait dommage de ne pas profiter de leur richesse en matière organique qu'elles restitueront une fois décomposées.

Comment ramasser les feuilles mortes ?

Bien sûr vous pouvez ramasser les feuilles mortes à la main, si ces dernières restent peu nombreuses et sur une petite surface. Pour les jardins plus grands, et ceux qui bénéficient de nombreux arbres à leur proximité, employez des outils adaptés, comme :
- le balai à gazon à tête large, et à dents aplatis pour ne pas abîmer la pelouse. Autre outil intéressant : le balai à gazon émousseur permet d'effectuer plusiuers opérations en une fois : il rassemble les feuilles mortes (facilitant leur ramassage), et avec ses dents pointus l scarifie le sol : l'aérant, éliminant la mousse rétablissant ainsi les échanges gazeux. Pour en savoir plus, lisez la fiche conseils sur Scarifier la pelouse.
- des outils à moteur pour plus de puissance : les souffleurs pour rassembler au même endroit les feuilles couplé ou non à un aspirateur pour les ramasser directement. Idéal pour les grands jardins ou parc arboré !

Aspirateur souffleur broyeur électrique Bosch ALS 25

Paillez avec des feuilles mortes entières

Une fois collectées les feuilles mortes peuvent être utilisées telles quelles pour :

- Protéger les plantes sensibles au froid.
Utilisez-les en paillage, un paillis généreux et bien épais. Ne tassez pas.
Ainsi, protégez la souche et élargissez cette couverture de feuilles mortes pour les racines. Ces plantes sensibles au froid sont les bulbes d'été comme les dahlias et les cannas (qui n'ont pu être rentrés : voir notre fiche conseils sur l'hivernage des dahlias), et les vivaces d'été peu rustiques comme les agapanthes, les tritomas ou Kniphofia.
Ne lésinez pas sur l'épaisseur du tas de feuilles mortes ! Le fait qu'elles soient entières (non broyées) et non tassées, assure une circulation de l'air au sein tas, améliorant l'isolation, et diminuant les risques de pourriture due à l'humidité.

Ce tas de feuilles mortes pourra servir de refuge aux insectes ainsi qu'aux petits mammifères auxiliaires comme nuisibles. Si vous constatiez des dégâts dus aux rongeurs, posez des pièges pour les capturer. Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils sur la lutte contre les mulots.

N.B. : Il faudra, en zone venteuse, maintenir ce tas de feuilles par un grillage fin, fixé au sol grâce à des cavaliers ou agraphes.

Enfin, sachez que les aiguilles de pins et les frondes de fougères sèches forment aussi en cette saison automnale de bons paillis protecteurs face au froid de l'hiver à venir.

- Couvrir le sol nu durant la saison froide et éviter ainsi qu'il ne soit envahi par les mauvaises herbes.
Ainsi, épandez sur sol non gelé les feuilles mortes, sans tasser (sauf en zone venteuse), entre les plantes de massif et sur les parcelles de cultures vides. Les feuilles vont se décomposer d'elles-même (broyées ou non) durant les mois à venir, offrant à la faune du sol (notamment aux vers de terre) une matière organique bienvenue. Au printemps suivant, le sol s'en trouvera enrichi et sa structure améliorée (il est friable, non tassé et absorbe mieux l'eau de pluie). La terre est prête pour accueillir de nouvelles cultures et plantations.

A savoir : les feuilles mortes des fruitiers ne seront pas utilisées en paillage au pied de ces derniers, pour éviter tout risque de propagation de maladies en dormance. Par contre, aucun risque de contamination aux plantes des massifs.

Broyez les feuilles mortes pour le compost

Vous pouvez également utiliser les feuilles mortes pour enrichir votre compost et en obtenir un terreau gratuit, naturel et riche !

Pour être plus rapide décomposées, les feuilles mortes ont besoin d'être broyées. 2 méthodes s'offrent à vous :
- passez les feuilles mortes au broyeur. Profitez-en pour broyer aussi des branchages : ils apporteront du carbone au compost.
- passez les feuilles mortes la tondeuse. Au passage, récoltez de l'herbe : elle apportera de l'azote au compost.

Important : pour passer la tondeuse, les feuilles mortes doivent être bien sèches, et le temps sec également.

Tous les déchets végétaux ainsi récupérés créeront un terreau équilibré. Dans un composteur, mélangez les broyats de feuilles mortes, branchages et tontes de gazon. Ne tassez pas mais fermez avec un couvercle pour garder la chaleur, issue du processus de décomposition. Les feuilles mortes décomposées se transforment en humus qui non seulement enrichit le sol de culture mais rééquilibre sa structure et sa texture.

Au printemps, retournez le tas de compost. Vous pourrez l'utiliser dès le début de
l'été
. Employez ce terreau naturel et fortifiant au pied des plantes d'ornement du jardin
que ce soient des plantes vivaces, annuelles, des arbustes comme le rosier, des arbres... Il sera bienvenu également dans les cultures du potager pour les légumes les plus gourmands comme la tomate.