Utiliser les cendres au potager

Que faire des cendres de cheminée ? Peut-on les utiliser au jardin ? Oui, en respectant quelques précautions. Les cendres sont riches en calcium, potasse et silice mais attention au surdosage ! Suivez nos conseils en vidéo.

Que faire des cendres de cheminée ?

Si vous les mettez en compost, celui-ci va très vite se retrouver saturé et ne donnera pas un engrais équilibré en éléments. Le mieux est de l'utiliser directement aux pieds des plantes qui en ont le plus besoin.
Les meilleurs cendres pour le jardin sont celles issues du bois de feuillus non traité.

Les cendres sont riches, elles contiennent du calcium qui remonte le pH d’un sol trop acide. Elles sont riches en potasse qui aide à la formation des fruits et des racines ; elles sont riches en silice qui renforcent la résistance naturelle des plantes aux maladies.
Les cendres contiennent aussi du magnésium qui stimule les fonctions chlorophylliennes, c'est l'élément principal de la photosynthèse sans lequel les feuilles jaunissent. Les cendres sont une source de phosphore en faible quantité.

Pour apporter du calcium aux plantes, vous pouvez également passer à la cheminée des coquillages (moules, huîtres...).
Toutefois, utilisez cet apport avec légèreté : trop de calcium et de potasse bloque l’assimilation du fer et du magnésium entrainant des chloroses, ou pire : cela peut détruire une partie de l’humus du sol

Les vidéos des experts
Utiliser les cendres au potager

Quelle quantité de cendre utiliser dans le jardin ?

Ne dépassez pas les 100g au m², soit 2 bonnes poignées ou 1/3 d’une grosse boite de conserve.

Quand faut-il utiliser les cendres ?

Le plus simple est de les utiliser en hiver quand elles sont produites. Mais si l’hiver est humide, attendez le printemps, pour éviter les lessivages par les pluies. Vous pouvez aussi garder de la cendre à utiliser en été. Les cendres se répandent sur le sol à la volée, un jour sans vent. S'il y a du vent, répandez-les en ayant le vent dans le dos.

Où faut-il utiliser les cendres ?

Utilisez les cendres sur toutes les surfaces cultivées en légumes, surtout là où poussent tomates et pommes de terre. Au verger, répandez-en autour des fruitiers, des arbustes à petits fruits… N'oubliez pas les vivaces : rhubarbe, artichaut, qui épuisent à la longue le sol. Sur la pelouse, elle stimule la vie du sol, au détriment de la mousse.

Attention ! : évitez de les répandre au pied des plantes acidophiles, des plantes de terre de bruyère, des myrtilliers.

Que penser du cordon de cendres contre les limaces ? Il est à éviter, car cela entraine un surdosage ponctuel au niveau du sol