Le potager se révèle un bon moyen de faire face à la crise économique que nous traversons actuellement. Avec la baisse du pouvoir d'achat et la hausse du prix des fruits et légumes, semer et récolter ses propres légumes semblent être la meilleure solution. Les américains l'ont d'ailleurs adopté en proposant "The Money Garden" : achetez pour un 50$ de graines potagères et d'engrais et récoltez jusqu'à 1 250$ en légumes frais.

En effet, les semences ne sont pas chères au regard de la récolte à venir. Et grâce à l'éco-jardinage, réalisez encore plus d'économies ! Récupérez l'eau de pluie pour arroser vos plantes, compostez vos épluchures et autres déchets de cuisine et épandez cet engrais naturel - qui nourrit vos plantes et améliore la qualité du sol - sur vos cultures. En plantant des œillets d'Inde vous éloignerez de vos salades les pucerons, n'hésitez donc pas à employer ces plantes compagnes qui en plus de protéger vos cultures apportent des couleurs au potager !

Ce remède à la crise n'est pas réservé qu'aux propriétaires de jardin, on peut en effet cultiver des légumes et plantes aromatiques sur sa terrasse, son balcon ou même son rebord de fenêtre. Et n'omettez pas tout l'intérêt et la praticité des jardins partagés, ces lopins de terre loués pour quelques euros par mois, à proximité des grandes villes, et qui offrent à chacun la possibilité de « vivre du fruit de ses récoltes ».