Tous nos sens sont en éveil lorsque l’on flâne dans un jardin. La variété et le mélange des couleurs vives ou tendres flattent notre vue, le murmure de l’eau et les bourdonnements des insectes qui s’activent enchantent nos oreilles pendant que, allongés sur la pelouse, nous caressons l’herbe douce rêveusement. En même temps, notre appétit est éveillé à la vue des abricots juteux alors qu’un parfum de jasmin nous enivre. Tout se mêle… et c’est le bonheur, tout simplement.

Selon la taille de votre jardin, et vos envies, vous pouvez créer des zones variées, une pour chacun des cinq sens, ou bien un savant mélange de ces sens, ou pourquoi pas jouer avec les saisons d’intérêt des végétaux que vous avez soigneusement sélectionnés.

L’ouïe

De nombreux sons nous accompagnent durant nos flâneries dans le jardin, qu’il s’agisse du vent dans les branches, des oiseaux qui gazouillent, des insectes qui bourdonnent. Il est très facile d’enrichir cette gamme sonore.
- En ajoutant le bruit infiniment reposant de l’eau : placer une fontaine dans un recoin où l’on peut se poser, aménager un petit ruisseau si cela est possible.
- En attirant plus d’oiseaux : les fontaines peuvent faire office de bain d’oiseaux, certains végétaux leur font office de gîte et de couvert, comme le sorbier des oiseaux. Aménager des mangeoires et y déposer de la nourriture (selon les espèces que vous souhaitez attirer), placer des nichoirs, sont d’excellents moyens pour les faire apprécier votre jardin.
- Les plantes mellifères et autres fleurs font venir des insectes, souvent auxiliaires du jardinier. Proposez leur, à eux aussi, des abris : tas d’herbe coupée, piles de bois, et autres chambres d'hôtes.
- Le vent fait bruisser bambous, eucalyptus, albizia, bouleaux, on croirait entendre des murmures. Un petit carillon peut agrémenter joliment ces sons assez graves.

Le parfum des fleurs est un enchantement !

L’odorat

On trouve facilement des plantes qui embaument pour toutes les saisons, d’aucunes grâce à leurs fleurs, d’autres à leur feuilles, certains des arbustes les plus parfumés sont d‘ailleurs des arbustes à floraison hivernale.
Veillez à bien organiser vos espaces, pour ne pas couvrir, par des arômes trop forts, des plantes dont le parfum est plus subtil. De la même manière, ces plantes très odorantes pourraient déranger en étant trop proches des lieux de vie.

Certains n’émettent de parfum qu’au toucher, telle la menthe verte, l'eucalyptus gunnii, les pélargoniums.
Les surprises des parfums que l’on n’attend pas : une sauge parfumée à l’ananas, les pélargoniums qui sentent la carotte, la citronnelle ou l’eucalyptus, la menthe dont l’odeur rappelle très fortement ces chocolats mentholés dont je tairai le nom.
Ce qui est intéressant avec les végétaux à feuillage odorant, c’est que l’on en profite bien plus longtemps que ceux dont seule la floraison embaume : l'agastache foeniculum, le boronia heterophylla, le cyprès de Lambert. Les aromatiques répondent ici “présentes”, grâce à leur feuillage qui est le plus souvent persistant : la santoline, l'hélichryse italienne, la très classique mais néanmoins très remarquable lavande, la verveine citronnelle. Certes le soleil et la chaleur exacerbent ces parfums, mais ils ne disparaissent pas pour autant quand il fait froid !

Pour un jardin odorant toute l’année

Lorsque, à la beauté de la floraison, s’allient des parfums enivrants ...
Au printemps : lilas, glycine, genêt, oranger du Mexique 'Aztec Pearl', pittosporum tobira.
En été : datura brugmansia aurea (la nuit), chèvrefeuille, seringat, jasmin, clématite, hémérocalle citrina.
En automne : éléagnus, camélia d'automne, osmanthus o. heterophyllus.
En hiver : daphné, sarcococca, chèvrefeuille d'hiver, Hamamélis 'Pallida', mahonia media 'Charity', mimosa, bruyère...

Selon les variétés, les floraisons peuvent s’étaler sur plusieurs saisons, telles les roses qui nous offrent leurs ravissantes fleurs du printemps jusqu’à l’automne.Et comme vous pouvez avoir des plantes pour parfumer votre jardin tout au long de l’année, certaines plantes n’exhalent leurs parfums que la nuit : la julienne des dames, le tabac d’ornement, la belle de nuit, l’ipomée alba.

Caressez l'écorce des arbres

Le toucher

Tant d’émotions passent par le toucher, il est difficile de s’empêcher de palper, effleurer, caresser. Il s’agit du premier des cinq sens que l’on développe, et ce sens est crucial dans l’apprentissage du monde qui nous entoure et pour interagir avec lui. Toucher une écorce rugueuse ou une feuille douce entraînent de l’émotion.
La texture d’un végétal, une écorce lisse ou rugueuse, des feuillages poilus ou duveteux, attirent irrésistiblement des caresses : l'antennaria, petite plante tapissante, les anémones pulsatilles, les feuilles duveteuses de la sauge sclarée, l’habit blanc des bouleaux de l'Himalaya.
Parfois c’est la forme qui appelle l’envie de toucher : les petites feuilles arrondies et creuses du ballote qui sont faites pour y mettre les doigts, les épis des pennisetum alopecuroides, l’aspect “tricoté” du thym ‘Doudou’, les feuilles gonflées des sédums, les stipas échevelés, les boules d’echinops ritro.
De nombreuses plantes, en plus d’être agréables à regarder et à toucher, émettent leur parfum lorsqu’on les presse, c’est le cas de toutes les aromatiques par exemple : la sauge, la santoline "Lemon Fizz".

Régalez-vous des fruits de votre jardin

Le goût

Pour un peu plus d’originalité, ne vous arrêtez pas aux plantes qui garnissent habituellement les potagers et vergers, mais associez-y des plantes moins courantes, ou que l’on n’a pas l’habitude de goûter ! Selon la dimension de votre jardin et la variété de végétaux qui vont être installés, une organisation par intérêt gustatif, parties comestibles ou bien saison peut être envisagée.

Pour un gourmand jardin du goût vous pouvez mêler les habituels fruitiers grands et petits, plantes potagères (tomates, choux, poireaux, ails et oignons, …), aromatiques (ciboulette, sauge, romarin, citronnelle, marjolaine, fenouil, ...) avec des végétaux plus inattendus, que ce soit :
- des plantes dont le goût n’est pas celui auquel on s’attend : menthe gingembre, pomme ou banane, thym cumin ou citron, basilic anis ou cannelle, plante à curry, sauge ananas…
- de nombreuses plantes répandues qui sont comestibles, même si l’on n’a pas l’habitude de les voir comme telles : pin parasol (pignons), chèvrefeuille comestible ou baie de mai (fleurs et baies), plante huître (feuilles), achillée millefeuille (fleurs et feuilles), hostas (fleurs et feuilles), hémérocalles (fleurs et boutons, jeunes pousses), monarde didyma (fleurs et feuilles), oeillet (fleurs), pissenlit (fleurs, feuilles, racines, phlox vivace (fleurs), sureau noir (fleurs et baies mûres), reine des prés, violette (fleurs et feuilles), hibiscus rosa sinensis(fleurs), lilas commun (fleurs), tagètes (fleurs et feuilles), rose, haricot d’espagne, bégonia (fleurs et feuilles), capucines (boutons, fleurs, graines, feuilles), mauves (feuilles et fleurs), coquelicots (pétales, graines), pâquerettes (fleurs et feuilles), fuchsia (fleurs et fruits), fougères (rhizome dont on fait une farine), arbre de Judée (fleurs), yucca (fleurs, fruits)…

Et n’oubliez pas les plantes officinales, qui allient un goût souvent puissant avec des vertus médicinales !

Vos yeux ne se laisseront jamais du spectacle des saisons

La vue

Le visuel d’un jardin a deux facettes : les éléments qui le composent et la vue d’ensemble.
Jouer sur les formes et les couleurs, sur des espaces variés, ajouter de la décoration, de la hauteur avec tonnelles ou pergolas, la lumière avec bougies, lampes solaires, pour que la nuit soit aussi belle que le jour, créer des points de vue, de la perspective. Le style en lui-même sera fonction de vos goûts, de l’environnement. Il est important de prêter attention à toutes les saisons, et pas seulement pour les floraisons. Choisissez des végétaux :
- dont le feuillage sublime l’automne : érable, liquidambar, arbre de fer, amélanchier du Canada, fusain ailé, mahonia media ‘Charity’, viburnum plicatum.

- dont l’écorce égaie l’hiver : cornouiller, bouleau nigra, cerisier du Tibet, cyprès chauve.
- ou dont les silhouettes habillent le jardin : noisetier tortueux, érables, poncyrus trifolié, saule tortueux.
- à feuillages persistants : conifères, graminées, bambous et autres végétaux à feuillage décoratif.
- qui fleurissent à la saison froide : bruyères, hellébores, jasmin d’hiver.