Alors que le jardin hiberne (sous la pluie et l'humidité semble-t-il cette année), je rêve déjà aux décors de l'année à venir.

Épluchage des documentations et surf sur le net en quête de nouvelles idées, commandes de graines et de plantes, relecture de mes carnets de notes... sont mes loisirs favoris du moment.

Les plantes d'appartement n'ont jamais autant de sollicitude de ma part que durant ces mois d'hiver. Je les chouchoute et suis à leurs petits soins alors que nos invités s'étonnent de la floraison époustouflante de nos amaryllis.

Du salon, je fixe les grands axes du jardin qu'il convient de peaufiner par quelques coups de sécateurs bien sentis.

C'est aussi le moment d'aiguiser, affûter, nettoyer, graisser les outils qui sont tant sollicités à longueur d'année, sans compter la tondeuse qui a droit à sa révision annuelle.

Au coin du feu, je fais le point de mes reliquats de graines en tenant compte des dates de péremption. Les sachets sont ensuite soigneusement classés selon la date du semis. Je m'attache en effet à ne jamais semer la totalité de chaque paquet d'un coup. A quoi bon gâcher ?

Un petit tour à l'armoire à pharmacie phytosanitaire installée dans un local hors-gel et je note les produits manquants en essayant d'opter pour les solutions les plus écologiques possibles.

Toutes ces menus tâches me feront bien gagner du temps dès qu'il faudra s'activer dehors...