Fiche conseil

Tous les propriétaires de chien redoutent les invasions de puces, et à raison : une seule puce suffit à envahir une maison. Tous les tissus doivent alors être traités sans oublier le chien ! La meilleure solution réside encore dans la prévention.

Les puces sont des insectes d’à peine quelques millimètres. Elles sont capables de sauter loin et haut, et se nourrissent du sang de leur hôte, le chien. Elles marquent leur passage par de petites crottes noires en forme de virgule dans le pelage de l’animal.
Le chien attrape des puces lors de ses balades, où vous en rapportez chez vous sans même le savoir…
Le saviez-vous ? Le hérisson est un animal vecteur de puces.

Une seule puce peut donner naissance à une colonie envahissant toute votre maison. Traiter l’animal ne suffit pas, les puces se cachant et pondant dans les tissus : coussins, canapés, tapis, lits ! Traitez également l’environnement.

Quels dangers pour le chien ?

Les piqûres de puces peuvent provoquer une allergie : rougeurs et boutons sous le ventre, derrière les cuisses, perte de poils, démangeaisons sur la croupe et autour de la queue.
Si votre chien est allergique aux piqûres de puces, traitez-le préventivement contre ces insectes, ainsi que son environnement.

Les puces peuvent elles-mêmes être porteuses de vers digestives : vermifugez également votre chien en prévention.

Comment se débarrasser des puces ?

Il n’existe pas d’insecticide à la fois efficace et inoffensif pour votre animal. Tout réside dans la prévention et l’utilisation de produits répulsifs comme les colliers, les pipettes, les poudres, etc.
Pour en savoir plus, lisez notre guide d’achat sur les antiparasitaires.

J'aime !