Le rosier

Éternel, indémodable, multiple, se pliant à tous nos caprices, le rosier est en plus un arbuste facile d’entretien, mais dont la principale qualité est sa floraison, généreuse, parfumée. Le rosier s’installe dans tous les jardins, jusqu'au balcon.

Rose

Rosier

Pourquoi dit-on de la rose qu’elle est la reine des fleurs ? Parce que ces fleurs usent de toutes les beautés par leur nombre et leur couleur. Parce que le rosier est un arbuste facile à satisfaire.

Le coup de cœur
Rosier tige pleureur 'Ice Meillandecor®' Meivahyn - Rosier Meilland
50,70 €

Parlez-vous fleur ?

L'amour éternel. Dans l'Iliade, elle est l'amour et la mort ; dans la symbolique chrétienne, la rose rouge désigne les plaies du Christ tandis que chaque rose blanche, dans un rosaire, souligne la perfection de la Vierge. Dans le Roman de la Rose, au Moyen Age, elle est le symbole de la femme aimée. L'impératrice Joséphine en raffolait, ce qui incita les horticulteurs à créer de nouvelles variétés. Aujourd'hui, la symbolique de cette fleur est encore prégnante. Le message dépend toutefois de la couleur. La rose blanche indique un amour timide, la rose rose la tendresse, la rose jaune le pardon pour des infidélités et la rose rouge la passion dans toute sa splendeur.

Le coup de cœur
Rosier tige pleureur 'Magic Meillandecor®' Meibonrib - Rosier Meilland
50,70 €

Une fois planté, il demandera quelques soins mais si peu en comparaison de ce qu’il offre, d’autant plus s’il est bien accompagné !

Zoom sur le rosier

Originaire d’Asie, le rosier est un arbuste à fleur de la famille des Rosacées, qui peut être grimpant. Son feuillage est caduc et sa floraison, souvent très parfumée, dure du mois de mai jusqu’en juillet pour les rosiers non remontants, du mois de juin jusqu’aux gelées pour les remontants.

On distingue :

  • Les rosiers lianes, qui s’accrochent grâce à des aiguillons sûr leur hôte. Très vigoureux, ils peuvent grimper jusqu’à 8 voire 10 mètres.
  • Les rosiers grimpants ont des rameaux souples qui doivent être palissés.
  • Les rosiers buissons forment une touffe ramifiée, plus ou moins compacte. Les rosiers arbustifs sont plus hauts que les buissons et peuvent être conduits en petits arbres. Les rosiers couvre-sols sont denses et bas.
  • Les rosiers miniatures forment de petits buissons de moins de 50 cm de hauteur.

Comment planter un rosier ?

C’est entre novembre et mars que vous mettrez en place un rosier à racines nues.
Acheté en container par contre, vous pourrez le planter toute l’année, mais privilégiez quand même printemps et automne, hors gel et périodes de sécheresse. Sélectionnez un emplacement au soleil et abrité des vents dominants. C’est dans une terre riche et bien drainée, pas trop calcaire, que le rosier s’épanouit le mieux.
Creusez un trou large et profond pour bien ameublir la terre et mêlez à cette terre un engrais organique.

Entretenir le rosier

Les arrosages sont nécessaires la première année de plantation, par la suite vous arroserez par temps trop sec. Tous les ans en fin d’hiver, un apport d’engrais organique apportera des éléments nutritifs nécessaires au rosier.
Il est très rustique, mais dans les régions les plus froides, il est conseillé de protéger le point de greffe par un buttage d’une vingtaine de centimètres.
Vous le multiplierez par greffage ou bien par bouturage de rameaux aoûtés.

Les maladies du rosier

Pucerons et chenilles sont friands des rosiers, surveillez leur approche. Prêtez également attention à certaines maladies cryptogamiques, comme la rouille ou l’oïdium auxquelles sont sensibles le rosier.

Tailler les rosiers

Il y a deux périodes de taille pour les rosiers, selon qu’ils soient remontants ou non :

  • les remontants se taillent à la fin de l’hiver,
  • les non remontants juste après leur floraison.

Grimpants, arbustes et buissons ont chacun leurs exigences quant à leur taille.

Le rosier au jardin

Très polyvalent, le rosier peut s’utiliser de diverses manières selon les variétés. Les rosiers buisson sont parfaits placés à l’avant des massifs, les rosiers grimpants couvrent tonnelles et grillages et les arbustifs, parfois très hauts, gagnent à être installés en isolés. Les rosiers à petit développement se cultivent en pot, pour en profiter sur les lieux de passage, sûr les terrasses ou les balcons.
Les rosiers peuvent être associés à toutes sortes de plantes : des asters couvre-sol seront mariés à des rosiers très remontants, les iris accompagnent aussi bien les rosiers arbustifs que les grimpants ou les rosiers buissons, les rosiers grimpants seront ornés d’autres grimpantes comme les ipomées ou les pois de senteur, mais surtout par des clématites. Des feuillages très aériens comme ceux des artémises ou de nombreuses graminées se mêlent parfaitement aux tiges raides des rosiers sans les gêner. Préférez associer des végétaux qui ne fleurissent pas en même temps, ou bien dont la floraison très discrète réhausse celle des roses. Les arbustes et vivaces à feuillage décoratif ou gris argenté s’assortissent très facilement.