Comment planter et entretenir une rhubarbe ?

Vigoureuse plante vivace, la rhubarbe s’utilise autant pour le goût acidulé de ses pétiole que pour l’aspect très esthétique de ses pétioles rouge vif et de ses grandes feuilles en forme de cœur. Simple d’entretien, elle vous régalera de nombreuses années !

Rhubarbe

Rhubarbe

La rhubarbe est une plante vivace au feuillage large et ample, ornemental et aux très hauts épis floraux. Ces pédoncules épais et charnus se consomment en confitures, gelées, compotes, tartes... Facile de culture, la rhubarbe est parfaite dans un potager décoratif comme productif.

1 produits sur ce thème
à partir de 7,95 €

Description de la rhubarbe

Les rosettes de la rhubarbe, composées de longs pétioles rouges, sont très décoratifs, surmontés de grandes et larges feuilles vert franc et permettent d’installer cette plante potagère dans le jardin d’ornement. Elle peut atteindre facilement 1 mètre de hauteur, dans de bonnes conditions de culture.
Appartenant à la famille des polygonacées, le genre Rheum se compose d’une trentaine d’espèces.
Botaniquement parlant, il s’agit d'un légume, mais en cuisine elle est plus souvent cuisinée comme un fruit. On en fait de superbes confitures, des tartes savoureuses et, sautée à la poêle, elle est un délicat accompagnement de viandes blanche.
La rhubarbe est un très bon aliment grâce à ses qualités nutritionnelles : riche en potassium, phosphore, magnésium, calcium, elle l’est aussi en fibres et a de ce fait un fort effet laxatif.

Où et quand planter la rhubarbe ?

La rhubarbe apprécie les sols riches, meubles et frais, et une exposition ensoleillée mais pas brûlante, surtout dans le sud de la France, ou semi-ombragée. Les rhizomes se plantent de préférence à l’automne, mais elle pourra aussi être mise en place au printemps. Choisissez lui un endroit dégagé, son ampleur pourrait gêner de trop proches voisins !

Entretien de la rhubarbe

La rhubarbe demande peu d’entretien : désherbez à son pied pour éviter la concurrence au niveau des éléments nutritifs du sol, nettoyez les pétioles et feuilles fanées ou abîmées.
Très gourmande, elle aura besoin d’apports en engrais organiques régulièrement. Elle se multiplie par division des pieds, mais si vous avez des graines de rhubarbe, effectuez vos semis au printemps et en été, en godet, puis mettez les plants en terre entre les mois de septembre et mars. La rhubarbe transpire en été, donc par temps très sec vous pourrez l’arroser, de préférence le soir et sans mouiller les feuilles, un paillage la préservera de la sécheresse.
Supprimez les hampes florales dès leur apparition, cela évitera à la plante de s’épuiser inutilement.

Quand et comment récolter la rhubarbe ?

C’est à partir de la deuxième année que l’on commence à récolter les pétioles. La bonne saison de récolte se situe entre avril et septembre, mais en tous les cas récoltez les derniers avant les premières gelées, car les parties aériennes de la plante ne survivent pas à l’hiver. Les pétioles du printemps sont tendres et peu aigres. Récoltez les en les cassant à leur base. Une fois nettoyés gardez-les au frais, ils ne se dessécheront pas, ou bien congelez les.
Les feuilles, toxiques car riches en acide oxalique, seront utilisées pour réaliser du purin de rhubarbe, efficace insecticide, et sont un très bon élément pour votre compost.