Les plantes aromatiques

Les plantes aromatiques sont des végétaux particulièrement polyvalents : ornementaux au jardin, on les utilise dans la cuisine, mais aussi pour leurs propriétés médicinales. Généralement de culture facile, chacune d’entre elle à ses petites préférences, nous on les aime toutes !!

Basilic

Basilic

Petite plante au feuillage très odorant, le basilic est la star des aromates en cuisine. Adapté à la culture en pot, il trouve sa place tant à l’extérieur dans le jardin qu’à l’intérieur, dans la maison. Le basilic se retrouve ainsi dans toutes les régions de France.

Le coup de cœur
Estragon bio
10,95 €

Parlez-vous fleur ?

Plante très aromatique, l'aneth était déjà connu des Égyptiens. Charlemagne en préparait des fioles pour ces convives lors des festins, la plante calmait les hoquets ; une vertu connue également chez les Scandinaves. Dans les croyances populaires, l'aneth éloignait sorcières et maléfices. Cette herbe est symbole de protection.

Le coup de cœur
Oseille bio
10,95 €

Que sont les plantes aromatiques ?

Les plantes aromatiques peuvent être utilisées comme :

  • aromates : ail, menthe, laurier sauce, sont des aromates, ils donnent du goût aux aliments. Les recettes de plats cuisinés mentionnent régulièrement les fines herbes, qui sont généralement le persil, la ciboulette, le cerfeuil et l’estragon, mais aussi les bouquets garnis, les herbes de Provence.
  • épices : gingembre, safran, genièvre.

D’origines variées, les plantes aromatiques sont des plantes ligneuses ou bien des herbacées, dont on peut généralement consommer plusieurs ou toutes les parties : feuilles et tiges (fines herbes), graines (coriandre, cumin), racines (gingembre), écorce (cannelle). On trouve parmi elles des vivaces, des annuelles ou des bisannuelles.

Les fines herbes sont majoritairement réparties dans trois familles botaniques :

  • les alliacées : ail, ciboule et ciboulette, échalote
  • les apiacées : angélique, carvi, cerfeuil, fenouil, persil
  • les lamiacées : basilic, hysope, marjolaine, mélisse, menthe, origan, sarriette, thym, sauge.

Les aromatiques font partie depuis fort longtemps des usages, les jardins médiévaux en étaient riches, d’autant que ces plantes ont fréquemment des propriétés médicinales. Elles sont d’ailleurs aujourd’hui très utilisées en phytothérapie.

Cultiver des aromatiques

Demandant des conditions de cultures souvent très différentes, on peut malgré tout souvent en regrouper et nombre d’entre elles se cultivent en pot, ce qui est parfait pour les petits jardins ou les balcons et terrasses qui pourront en accueillir plusieurs dans le même contenant. Vous pouvez par exemple regrouper, en bac ou dans des carrés potagers :

  • basilic et cerfeuil qui ont besoin d’arrosages réguliers,
  • ciboulette, coriandre et estragon qui par contre ne sont à arroser que lorsque le temps est à la sécheresse,
  • les menthes sont plutôt laissées seules car elles sont très envahissantes
  • sauge, romarin, thym aiment les sols secs et le plein soleil, ils font partie des herbes de Provence.

On peut également en faire pousser à l’intérieur, dans la cuisine, si tant est qu’il y ait suffisamment de lumière !

Les aromatiques classiques sont déclinées en de multiples variétés, amusez-vous à tester des variétés étonnantes comme la menthe chocolat, le basilic cannelle. Certaines sont peu ou moins connues, comme l’hysope, l’agastache ou la livèche.

Les plantes aromatiques au jardin

Les aromatiques ont encore une qualité, elles sont décoratives et embaument souvent leur coin de jardin. Les fenouils ont un feuillage plumeux et léger, le fenouil bronze surtout se fait bien remarquer dans un massif. La ciboulette est tout à fait charmante en bordure lorsqu’elle pose ses jolies fleurs en boules mauves sur ses tiges droites, les menthes panachées sont de véritables couvre-sols. Quant aux sauges, romarins, lavandes, ils ont toute leur place en bordures le long d’une allée.