Comment entretenir et cultiver des fraisiers ?

Annonçant le début de l’été, la fraise se doit d’être dans tout jardin, et même en pot sur un mini-balcon. Appréciée de tous, elle est facile à cultiver mais a besoin d’arrosages quotidiens et se révèle très gourmande !

fraisier

Fraisier

A la campagne comme à la ville on peut profiter des bienfaits de la fraise. Les belles petites fleurs blanches du fraisier offrent de surcroît un plus décoratif, dont tous les jardins pourront profiter.

Choisir des fraisiers

Sélectionnez des plants sains, avec des feuilles bien vertes. Vous avez le choix entre :

  • les fraisiers remontants, qui fructifient en début d’été puis en automne comme la ‘Mara des bois’, ou la ‘Cirafine’,
  • les fraisiers non remontants dont les fruits se récoltent en début d’été mais sont souvent plus gros et en abondance : la ‘Gariguette’, la fraise ‘Ananas’,
  • les fraisiers des 4 saisons qui sont productifs tout l’été, jusqu’en début d’automne et ont un délicat goût de fraise des bois, la ‘Reine des Vallées’ par exemple.

Où et quand planter les fraisiers ?

Les fraisiers se plaisent dans un sol frais, humifère, légèrement acide à neutre et bien drainé, bien exposé au soleil ou à mi-ombre selon les variétés, ils n’apprécient pas du tout les sols calcaires. Préparez la plantation à l’automne précédent, en apportant à la terre une fumure organique, le fraisier est gourmand.
La fin de l’été ou en début d’automne est la meilleure période pour planter vos plants de fraises, le sol est tiède et humide et ils auront le temps de bien s‘installer avant l’hiver.
Par contre les fraisiers remontants se plantent plutôt au début du printemps. Avant de mettre en terre, ameublissez bien le sol et nettoyez le d'éventuels cailloux et racines. Si votre sol est un peu compact, réalisez des buttes sur lesquelles vous installerez vos fraisiers. Cultiver des fraisiers en pot est tout à fait possible, vous réaliserez une bonne couche de drainage au fond.
Lors de la plantation, placez vos plants de façon à ce que le collet soit juste au niveau du sol.

Entretenir les fraisiers

Les arrosages doivent garder la terre légèrement humide durant toute la période végétative, les fraisiers n’aiment ni l’humidité en excès ni la sécheresse à laquelle ils sont très sensibles. Un système de goutte à goutte est judicieux, mais si vous arrosez à la main, préférez le matin, afin de ne pas attirer limaces et escargots avec une humidité nocturne. Arrosez toujours au pied, sans toucher les feuilles, avec une eau à température ambiante, idéalement de l’eau de pluie. Un paillage économise l’eau et conserve une bonne fraîcheur.
Les fraisiers s’étendent par leurs stolons, et c’est aussi par eux que vous pourrez multiplier vos pieds. Maintenez bien ces longues tiges contre la terre, au niveau d’un nœud, pour provoquer l’enracinement, vous récupérez les nouvelles rosettes dès qu’elles sont enracinées pour les planter un peu plus loin. Par contre, si vous ne souhaitez pas multiplier vos fraisiers, supprimez ces stolons au fur et à mesure de leur apparition.