Fiche conseil

La coccinelle, encore appelée bête à bon Dieu, est l'auxiliaire le plus apprécié du jardinier. Car elle est facile à observer, et à voir à l’œuvre ! Quel soulagement quand le jardinier découvre des coccinelles sur son rosier couvert de pucerons, il sait que d'ici un ou deux jours, ces insectes nuisibles ne seront plus une menace ! Attirez la coccinelle dans votre jardin, au besoin introduisez-la et offrez-lui un abri pour passer l'hiver.

Sommaire

Rôle d'auxiliaire au jardin

Carte d'identité de la coccinelle

Habitat, régime alimentaire, cycle de vie

Pourquoi je n'ai pas de coccinelles dans mon jardin ?

Comment accueillir les coccinelles dans son jardin

Un abri pour les coccinelles

Introduire des coccinelles dans son jardin

 

 

La larve de la coccinelle, une auxiliaire à préserver

Rôle d'auxiliaire au jardin

Oui, la coccinelle dévore les pucerons, mais pas seulement ! Certaines coccinelles se régalent aussi de cochenilles, d'acariens, de chenilles et de cicadelles. La coccinelle est capable de manger une centaine d'insectes par jour. Sachez aussi que les larves de coccinelles sont plus voraces et plus efficaces que les adultes, car dépourvues d'ailes, elles dévorent la colonie de pucerons avant de se déplacer. Ne les confondez pas avec un insecte nuisible, sachez les reconnaitre et les préserver au jardin !
Bonheur du jardinier, la coccinelle ne cause aucun dégât aux végétaux, aux fruits, aux légumes et ce n'est pas un insecte piqueur. Elle régule d'elle-même sa population, migrant dans un autre jardin si la nourriture vient à manquer.

La coccinelle est une grande prédatrice de pucerons

Carte d'identité de la coccinelle

Il existe près de 3000 espèces de coccinelles, mais 90 seulement sillonnent la France. La plus connue est la coccinelle à sept points. La coccinelle à deux points intervient surtout sur les arbres, au verger, elle nettoie de leurs nuisibles les arbres fruitiers, et elle agit aussi au jardin d'ornement au-delà de 2m50 de hauteur. Peut-être avez-vous déjà observé dans notre jardin la coccinelle jaune à quatorze points, elle s'active au potager principalement.

Son habitat

La coccinelle ne cherche un abri que durant l'hiver : dans le jardin ou dans la maison, dans un tas de bois, un muret de pierres sèches, dans les fissures d'un mur, sous un tas de feuilles mortes, dans les mousses ou sous les écorces.

Son régime alimentaire

La coccinelle est un prédateur carnivore, toutefois elle peut aussi se nourrir de pollen, au retour des beaux jours. Selon les espèces, la coccinelle mange aussi des petites chenilles, des acariens, des cochenilles...

La larve dès sa sortie de l'oeuf, dévore des pucerons sans discontinuer.

Son cycle de vie

Dès le mois d'avril, la femelle coccinelle pond ses œufs au sein même des colonies de pucerons. Ils sont petits et jaunes. Chez la coccinelle à septs points, la femelle peut pondre jusqu'à 500 oeufs. L'éclosion a lieu après 5 à 10 jours d'incubation. La larve s'attaque alors aux pucerons, se déplaçant une fois qu'il ne reste plus rien de la colonie. Elle muera quatre fois au cours de sa croissance qui dure 10 à 14 jours. A son dernier stade, la larve est gris bleuté, ponctué de quelques taches rouges orangé. Elle s'immobilise sur une feuille, pour se transformer en une nymphe dodue rouge orangé, ne la confondez pas avec une larve de doryphore !

Au bout d'une semaine, l'adulte déchire l'enveloppe de sa nymphe, il est jaune, et en quelques heures se colore en rouge. Ce n'est que le lendemain que ces points noirs apparaissent.
Pour passer l'hiver, tous les adultes nés au cours de l'année se regroupent en automne soit pour migrer, soit pour hiverner sur place. Dans ce dernier cas, les coccinelles cherchent un abri (voir le paragraphe : son habitat). Au cœur de l'hiver, les températures basses les rendent inactives, comme tous les animaux à sang froid.

C'est au printemps, avec la hausse des températures, que les adultes sortent de leur abri pour se nourrir avant de s'accoupler.

N.B. : Si la coccinelle trouve refuge pour l'hiver dans un lieu trop humide, elle est souvent victime d'un champignon, le Beauveria, capable de réduire de moitié la population de coccinelles. Pour éviter ces pertes, installez-leur un abri à coccinelles dans un lieu sans contact avec le sol qui ne craindra pas l'humidité.

Pensez aux enfants
Aidez-les à mieux connaitre la vie des coccinelles à travers nos kits pédagogiques : procurez-vous le Kit pédagogique d'élévage Coccifly/Coccilaure de Biotop et le Kit pédagogique d'élévage Coccifly/Chrysope de Biotop.

Pourquoi je n'ai pas de Coccinelles dans mon jardin ?

Peut-être, tout simplement, parce qu'il n'y a pas de pucerons ! Si vous éradiquez ces nuisibles à coup de pesticides, les coccinelles ne seront jamais attirées par votre jardin où elles ne trouvent pas de proies... Et si ces dernières ne sont pas assez nombreuses, les coccinelles ne pondront pas pour assurer la génération suivante.

 

Comment accueillir les coccinelles dans son jardin

Si votre jardin est infesté de pucerons, les coccinelles viendront d'elles-même dans votre jardin, et si elles ne viennent pas, introduisez-en et assurez-vous une population de coccinelles prêtes à vous débarrasser de tous vos pucerons. Offrez-leur un abri pour l'hiver !

Un abri spécial pour les coccinelles

Un abri pour les coccinelles

Cet Abri spécial coccinelles est creusé d'une chambre remplie de matières naturelles pour reproduire au mieux l'habitat des coccinelles. Les entrées, sont percées en diagonale et vers le haut, pour que l’intérieur reste sec.
De l'extérieur, beaucoup de tours à coccinelles se ressemblent, mais attention au soin porté à la réalisation de la chambre intérieure. Plantes-et-jardins vous garantit que celle de la tour Wildlifeworld a été conçue pour répondre réellement aux besoins des coccinelles.

Pour attirer les coccinelles à occuper cette maison, déposez aux entrées de l'attractif pour coccinelles. Mélangez l'attractif avec une goutte d'eau pour former une pâte que vous déposerez à l'entrée des abris, ou à l'endroit où vous souhaitez attirer des coccinelles. Installez un environnement séduisant pour les coccinelles, en leur offrant suffisamment de feuillages aux alentours, elles aiment les orties notamment, et les népétas.

Coccifly Adalia bipunctata 20 adultes contre pucerons Biotop

Introduire des coccinelles dans son jardin

Dans notre catalogue, nous vous proposons des coccinelles, au stade adulte et au stade larvaire, pour réguler la population de pucerons dans votre jardin, établir des générations successives et assurer ainsi la présence à long terme des coccinelles dans votre jardin.
Ainsi retrouvez dans le catalogue :
- Coccilaure Hippodamia undecimnotata : efficace sur les rosiers et les lauriers-roses, s'attaquant aux pucerons jaunes Apis nerii, les pucerons du laurier. Les larves et adultes de Coccilaure consomment aisément les larves et adultes des pucerons ;
- Coccifly Adalia bipunctata larves ou adultes : c'est la coccinelle à 2 points, elle s'attaque à tous les stades des pucerons, que ce soit ailés, larves ou aptères. Elle peut consommer jusqu'à 60 pucerons par jour et peut se reproduire par ponte de 20 œufs maximum par jour ;
- Cryptolaemus montrouzieri : C'est la coccinelle prédatrice des cochenilles farineuses et pulvinaires.

Pour réussir le lâcher de coccinelles, répartissez le contenu de la boite sur les feuilles des plantes à traiter, en tenant les feuilles à l'horizontale pour y déposer les insectes. Laissez la boite sur une plante pour la vider de ses derniers occupants. Il est important de réaliser le lâcher en dehors des fortes chaleurs et en présence d'une population développée de proies, afin d'éviter l'envol des adultes à la recherche de nouvelles.

Un lâcher de larves ou d'adultes ?

Optez pour des larves pour traiter des arbres ou arbustes isolés ou de petite taille. Les larves ne volant pas, elles dévoreront les pucerons à leur portée. Une efficacité immédiate sur une plante localisée !
Au contraire, privilégiez les coccinelles adultes pour se disséminer sur de grands sujets ou des haies ! Les adultes volent et se dispersent pour pondre à proximité des colonies de pucerons. Une action retardée mais plus durable !

J'aime !