Type de maladie
Insectes piqueurs-suceurs
Périodes d'attaque
Printemps
Parties touchées
Feuilles
Description

Le tigre est un insecte piqueur suceur Corythucha ciliata, originaire du continent américain, introduit en France au milieu des années 70. Il mesure 3mm de long, possède un corps noirâtre, des ailes transparentes réticulées de blanc, les ailes antérieures sont marquées d'une tache centrale noire. Sa larve est noire.
Il hiverne sous les écorces des troncs et des charpentières puis retourne sous les feuilles au cours du printemps. 3 générations se succèdent pendant la belle saison. Les adultes hivernent sous l'écorce des arbres, sous la face nord-ouest du tronc. Ils reprennent leur activité au printemps et commencent à se nourrir du jeune feuillage. Les œufs sont pondus le long des nervures au revers des feuilles ; les larves terminent leur croissance à la fin de juin et au début de juillet. Une seconde génération est produite, les adultes apparaissent à la fin de l'été et hivernent.

Évolution

La face supérieure des feuille se noircit : c'est la fumagine. Les feuilles tombent prématurément. La plante est affaiblit.

Terrain favorisant

Il peut y avoir jusqu'à trois générations, dans les régions à climat chaud.

Plantes sensibles

platane, rosier, poirier, rhododendron

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Traitement écojardinage

Pulvérisez une solution à base de macération de tabac.
Pulvérisez une solution à base de nématodes du genre Steinernema, prédateurs naturels du tigre.

Traitement chimique

En pépinière, où le tigre fait des ravages, traitez avec un insecticide à la mi-juin puis à la fin juillet, contre les larves et les jeunes adultes.
Les adultes étaient difficiles à traiter, pensez à la prévention !

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Méthodes douces

Badigeonnez les troncs au lait de chaux, pour détruire les colonies hivernant sous l'écorce.

J'aime !