La sélection d'un bon terreau n'est pas une chose simple ! Les offres pullulent, et le consommateur peut vite perdre les notions de base et d'utilité du terreau. Tous les terreaux ne se valent pas, loin de là ! Les végétaux méritent une attention toute particulière et c'est pour leur bon développement qu'il est nécessaire de faire le bon choix. Le terreau est un produit de décomposition d'une matière organique, ou une terre mélangée à des matières animales ou végétales décomposées. Chaque plante, chaque végétal évolue dans un environnement propre avec des conditions de cultures différentes. La qualité du terreau doit donc être adaptée à chacune des familles de produit pour leur permettre une adaptation rapide à leur nouveau milieu de culture.

Un terreau doit pouvoir fournir aux plantes des nutriments, principalement des éléments minéraux et de l'eau. Il doit aussi respirer, permettre à l'oxygène et à d'autres gaz de circuler autour des racines. Enfin, la structure physique du sol est déterminante pour permettre un bon enracinement.
Ainsi, les éléments différenciant vont être la capacité à retenir l'eau, à faire circuler l'air, à apporter les éléments fertilisants nécessaires aux plantes et le niveau de pH du mélange.

Il ne faut pas confondre le terreau, support de culture, avec le compost issu de la décomposition de matières organiques, qui ne doit pas être utilisé pur, mais comme un fertilisant.
Évitez les terreaux constitués de tourbe et d'écorces compostées, parfois de résidus de broyage de plantes. Assez grossiers, ils sèchent rapidement, sont difficiles à réhydrater, se compactent et les plantes n'y trouvent pas assez d'éléments nutritifs.
Préférez les produits spécialisés " prêts à l'emploi " proposés en sacs : terreau pour rosiers, terreau pour bambous, terreau pour agrumes et plantes méditerranéennes, terreau pour bacs et jardinières, terreau pour arbres et arbustes….

Caractéristiques d'un bon terreau

Un bon terreau est un support de culture permettant aux végétaux de bien s'installer dans leur nouveau milieu.
Il est suffisamment aéré et fournit l'eau indispensable au développement des plantes.
Il faut savoir que :
- La capacité à fournir régulièrement l'eau aux plantes est mesurée par la rétention en eau.
Un support de culture riche en matière organique (compost, tourbe blonde…) retient facilement l'eau.
- Les matières minérales comme l'argile ou le pouzzolane (roche volcanique poreuse) permettent une réhumectation facile et rapide après une période de dessèchement.
- L'aération du terreau facilitant la croissance des racines, est assurée par l'écorce compostée, la pouzzolane ou encore la fibre de cacao.
- Enfin, la matière organique, apportée par le compost, fournit les éléments minéraux indispensables au démarrage rapide de la croissance des plantes.

Le niveau de pH du sol

Le pH d'un sol a une influence sur l'assimilation des nutriments et oligoéléments par une plante.
La plupart des oligo-éléments se dissolvent mieux dans des conditions modérément acides (PH d'environ 6.5) mais une grande proportion des plantes pousse avec bonheur dans un sol normal quelconque, qui peut varier de légèrement acide à légèrement alcalin.
Un pH neutre si situe autour de 7.
Un pH inférieur à 7 est acide et parfaitement adapté aux plantes de terre de bruyère pour lesquelles le pH se situe entre 4,5 et 5,5.
Un pH supérieur à 7,5 convient aux plantes qui nécessitent un sol à tendance basique pour leur développement (lavande, buis…).

L'aération et la rétention d'eau

Ce sont souvent les terreaux riches en matières organiques qui sont les plus favorables à la rétention d'eau.
Ces matières permettent au terreau de fournir régulièrement de l'eau aux plantes.
Pour les cultures en pots et pour compenser, le faible volume des pots, les terreaux doivent pouvoir stocker une certaine quantité d'eau, un peu comme des éponges.
Les matières minérales, comme l'argile ou la pouzzolane permettent une absorption facile et rapide après une période de dessèchement.
La capacité de rétention en eau est donc capitale pour la fertilité, les racines puisant leur nourriture sous forme de sels minéraux dilués. Toutefois, la terre ne doit pas se transformer en bourbier, l'aération étant nécessaire à l'oxygénation des racines.
Autant l'asphyxie des racines est dangereuse pour la plante, autant le manque d'eau en été peut lui être tout aussi fatal si il est insuffisamment arrosé alors que cultivé dans un substrat peu absorbant. Le plus important lors du choix d'un substrat c'est donc de trouver un équilibre entre aération et rétention d'eau.
Pour améliorer l'aération de votre terreau, nous pouvons vous conseiller de le mélanger avec des billes d'argiles.

Terreau Plantes Mediterranéennes et agrumes :
Il doit être léger, souple, perméable, retenir suffisamment l'eau et faciliter le drainage du sol. Un bon terreau pour agrumes et plantes méditerranéennes favorise la reprise et la croissance, accroît la fructification et la résistance aux maladies.
Terreau pour rosiers :
En fin de saison, il est encore possible d'effectuer la plantation de rosiers rustiques en pot. Pour ce faire, il est conseillé d'utiliser un terreau de qualité afin de favoriser un enracinement vigoureux des plants nouvellement établis et stimuler la croissance de ceux déjà en place.
Un bon terreau pour rosiers et arbustes à fleurs améliore la germination des graines. Il doit être léger, souple, perméable, retenir suffisamment l'eau et faciliter le drainage du sol et éviter le tassement lors de la plantation.
Terreau pour bacs et jardinières :
Un bon terreau pour bacs et jardinières doit permettre une floraison abondante et durable de toutes les plantes fleuries d'intérieur, mais aussi favoriser le développement des radicelles pour tous les arbustes et plantes fleuries en bacs et favoriser la croissance et la floraison.
Terreau pour bambous :
Il est très important que le substrat soit bien drainant car, les bambous ne supportent pas les sols spongieux. Le sol doit être fertile, humifère, frais. Le PH sera situé aux environs de 7 (sol neutre).
Si le bambou aime la terre humide, il a horreur d'avoir continuellement les pieds dans l'eau. Le terreau doit donc être drainant avec un espace suffisant pour l'écoulement des eaux résiduelles.
Terreau pour arbres et arbustes :
Le terreau pour arbres et arbustes favorise la croissance et la reprise de la floraison. Il est spécialement conçu pour fournir les substances nutritives requises par les arbres. Il est riche en matières organiques et procure une excellente aération et drainage tout en rehaussant la rétention des nutriments de vos plantes. Il peut être utilisé pour toutes plantations de fleurs et d'arbustes, terreautage et rénovation de pelouse. Il va également favoriser le développement des radicelles.
La terre de bruyère :
Cette espèce de terre est composée de silice, de carbonate de chaux, d'humus ou du terreau. Elle provient de la décomposition des végétaux. On la trouve aux endroits où les bruyères croissent abondamment et naturellement depuis de nombreuses années. Elle est composée du débris de ces bruyères, réduit à l'état de terreau et de sable fin.
Les plantes de terre de bruyère aiment les sols acides et ne supportent pas la présence de calcaire. Ex : azalées, bruyères, camélias, hortensias, rhododendrons...
A utiliser pour des rempotages en pots, en bacs et plantations en pleine terre.

Autres conseils :

Il est recommandé de changer de terreau chaque année pour notamment deux raisons :
- au fil du temps, les plantes finissent par épuiser les minéraux contenus dans le substrat.
- les agents porteurs de maladie apportés par la pluie, l'air ou les déplacements, peuvent s'installer dans le terreau.
Il est aussi préférable de ne pas fabriquer soi-même du terreau avec la terre du jardin. Souvent trop dense, elle peut aussi contenir des agents pathogènes et des mauvaises herbes nuisibles au développement des plantes en pot.