Tailler le rhododendron

Les rhododendrons ne sont pas de végétaux à tailler régulièrement pour avoir une belle floraison, celle-ci est déjà excessivement généreuse au naturel ! Mais la taille leur leur est quand même utile, principalement dans le but de leur donner une belle silhouette, harmonieuse et équilibrée, ainsi que pour les nettoyer des fleurs fanées et des rameaux abîmés. Il arrive même qu’un rabattage sévère doit être effectué, mais pas de crainte, les bourgeons à bois seront rapides à apparaître au printemps !

Quand tailler le rhododendron ?

C’est au printemps que se pratique la taille dite de formation, dès le démarrage de la période de végétation, et elle se réalise sur des sujets jeunes, âgés au maximum de 3 ans.
Les rhododendrons arborescents auront en plus à subir une taille de formation complémentaire tous les 2 ans pour qu’ils forment un tronc, à faire à l’automne.
La taille de nettoyage, elle, est faite après la floraison, en fonction des variétés.
Si l’arbuste a besoin d’un rabattage, c’est soit après la floraison soit à l’automne qu’il faudra agir.

Comment tailler un rhododendron ?

La taille de formation

Cette taille a pour but de favoriser la ramification du rhododendron et consiste à pincer l’extrémité des jeunes rameaux avec les ongles, juste après une feuille, ce qui va provoquer le départ de plusieurs nouvelles pousses. Un peu plus tard, lorsque ces dernières auront démarré, il faudra faire la même chose. Taillez bien net pour que la plaie cicatrise vite et bien.
Pour la taille d’automne, vous utiliserez un sécateur, que vous aurez au préalable désinfecté. Il vous faut rabattre à la base toutes les fines branches (moins de 2 cm de diamètre) sur le bas de l’arbuste et ne garder que les branches charpentières. La fois suivante, les charpentières auront grossi, vous supprimerez les petites branches qui auront pris naissance en-dessous d’elles.

La taille de nettoyage

Dès que les fleurs sont fanées, avant que les graines ne soient formées, il faut les supprimer en taillant juste en dessous du pédoncule à l’aide d’un sécateur. Faites attention ce faisant à ne pas abîmer les bourgeons pas encore formés, vous risqueriez de ne pas avoir de fleurs l’année suivante.
Tous les rameaux morts, abîmés, sont supprimés.
Vous pouvez bien sûr rabattre une branche qui prend une mauvaise direction, ou raccourcir légèrement le total de la ramure si l’arbuste est trop imposant. Taillez dans ce cas à peine au-dessus d’une ramure de feuilles.

Le rabattage

Réalisé exceptionnellement, pour rattraper un rhododendron arborescent qui a été mal conduit, le rabattage va consister à tailler à 15 cm de la charpente toutes les branches. Selon leur grosseur vous utiliserez le sécateur ou bien une scie. Une fois ceci fait, appliquez du baume cicatrisant sur toutes les plaies.
Les sujets âgés peuvent se dégarnir à leur base ou devenir peu esthétiques, un rabattage sévère va leur permettre de repartir du bon pied. Taillez tout l’arbuste à 50 cm de la base au plus.
Une fois la taille terminée, appliquez sur toutes les coupes du baume pour la cicatrisation.