En hiver, le prunier apprécie une taille d’entretien, qui vise à nettoyer sa ramure des branches mortes, malades ou mal placées. Le prunier repartira sur des branches saines au printemps.
Les plus jeunes sujets réclament une taille de formation pour favoriser le développement des branches qui porteront du fruit.

Quand tailler le prunier ?

Opérez entre le mois de novembre et celui de mars, car la sève se concentre dans les racines, et les branches taillées cicatrisent mieux. Pratiquez la taille par une belle journée ensoleillée et sèche. Évitez de tailler votre prunier par temps humide et de gel.
N.B. Portez des gants ! Le prunier a des branches épineuses.

Pourquoi tailler le prunier ?

On applique au prunier deux types de taille en hiver :
- La taille de formation : elle concerne les jeunes sujets et permet de repérer dès le début les branches charpentières (les plus grosses, celles qui portent le plus de fruit…) ;
- La taille d’entretien : elle vise à nettoyer l’arbre de ces branches superflues, mortes, malades…

Comment tailler le prunier ?

Taille de formation

- Repérez les branches qui se dirigent vers l’extérieur de l’arbre, et qui sont le plus horizontal possible (elles seront porteuses de plus de fruits !).
- Supprimez les branches qui sont trop verticales, et celles qui se dirigent vers le cœur de l’arbre.

Taille d’entretien

- Supprimez le bois mort ;
- Éliminez les branches fragiles ;
- Ôtez les rejets, qui se développent à la base de l’arbre ou sur le tronc et pompent de la sève inutilement car ils ne donneront jamais de fruits.