Le grenadier est un arbuste qui supporte mal la taille. La taille du grenadier peut donc se résumer à supprimer le bois mort et les branches mal placées. Le grenadier peut être taillé de manière à garder un beau port arrondi ou à s’élever sur un tronc principal…

Tailler le grenadier pour assurer sa bonne santé, limiter les risques de maladies

- Supprimez le bois mort ;
- Taillez à ras les branches qui se croisent ;
- Raccourcissez les branches qui pointent vers le cœur.

A savoir : utilisez un sécateur pour les branches les plus fines, pour les branches d’un plus gros diamètre, employez un coupe-branche voire une scie et appliquez un mastic cicatrisant sur la plaie.

Tailler le grenadier pour un bel aspect visuel buissonnant

- Taillez plus court les branches qui déséquilibrent le port buissonnant et arrondi du grenadier ;
- Raccourcissez certaines branches trop longues, afin de faire fleurir la base de l’arbuste.

Tailler le grenadier pour un bel aspect visuel sur tige

- A la fin de l’hiver suivant la plantation automnale, taillez court toutes les pousses latérales de la tige principale, qui sera le tronc de l’arbuste ;
- Cette tige principale pour devenir le tronc doit être coupée à 50cm du sol.;
- L’hiver suivant, ne gardez qu’un tiers de 5 nouvelles pousses issues du tronc, en veillant à taille au-dessus d’un œil (futur bourgeon de branche). À nouveau, coupez les branches latérales qui poussent sur le tronc.

Tailler le grenadier pour un meilleur rendement en grenades

- Au bout de 2-3 ans sans intervention, le grenadier est taillé de manière à ne conserver que les 5 ou 6 plus belles branches, les plus grosses dites branches charpentières. Ce sont ses branches qui porteront du fruit, elles sont donc à conserver précieusement !

A savoir : les fruits sont portés par les branches âgées de 2-3 ans, au bout de 4-5 ans.