Fiche conseil

De cycle totalement différent, rosiers remontants et non remontants ne se taillent pas du tout au même moment. Absolument indispensable, c’est aux mois de juin et juillet que se pratique la taille des rosiers non remontants, n’attendez pas plus d’un mois après leur floraison !

Taille des rosiers buissons et arbustes non remontants

Les rosiers remontants fleurissent sur le bois d’1 an et plus, c’est donc juste après la floraison qu’il faut les tailler pour avoir une belle floraison l’année suivante.
- On va supprimer les branches qui sont faibles ou abîmées, et bien sûr celles qui sont mortes ou cassées.
- Les plus vieilles branches principales sont coupées au pied, on va conserver 3 à 5 branches principales.
- On rabat ⅓ des rameaux restants afin que de nouveaux rameaux démarrent.
- Les gourmands sont à supprimer, ils captent la sève destinée au rosier. Vous pouvez les distinguer des nouvelles pousses qui partent du pied grâce à 2 détails : le gourmand part d’en-dessous le point de greffe, contrairement à la pousse, et il présente les mêmes caractéristiques que le porte greffe, par exemple souvent les feuilles seront à 7 lobes (le rosier en porte 5).

Taille des rosiers grimpants non remontants

Les rameaux des rosiers ont une durée de vie limitée, à 4 ans pour les rosiers grimpants, il vous faut donc suivre un cycle de 3 ans pour la taille, en rabattant au pied 1 rameau principal sur 3 tous les ans. Le principe est le suivant :
- la première année : on supprime les vieilles branches principales pour faire de la place pour les nouvelles pousses, que l’on attache (elles sont très cassantes avant d’être lignifiées, à la fin de l’été) juste pour ne pas qu’elles cassent avec le vent. Une fois qu’elles sont aoûtées (lignifiées donc), vous pouvez les palisser en les arquant pour induire de nouvelles pousses.
- la deuxième année : à chaque feuille de la branche principale un jeune rameau, secondaire, apparaît, qui va fleurir. Après cette floraison, vous le taillez à 3 yeux.
- la troisième année : les rameaux secondaire portent des rameaux plus petits.
- la quatrième année : on supprime les vieilles branches principales, pour faire de la place aux nouvelles … La boucle est bouclée.

Nos conseils en vidéo pour réussir la taille des rosiers non remontants

Quelques conseils de taille des rosiers non remontants

La taille d’été est bien moins adaptée à un recépage (une taille à ras de la souche) que la taille d’hiver. En effet ici l’arbuste est en plein cycle végétatif, s’il n’a plus de feuilles pour le processus de la photosynthèse, il devra piocher dans les réserves contenues dans ses racines. C’est envisageable pour un vieux rosier vigoureux, beaucoup moins pour un jeune pied.
Taillez bien en biais (45°), pour que l’eau ne reste pas sur la coupe.
La lame du sécateur doit se trouver vers le bas, vers le bois qui reste, pour une coupe nette qui va cicatriser plus rapidement. Veillez à aiguiser et désinfecter vos outils avant de vous lancer, les maladies se propagent couramment par ce biais.

J'aime !