Alors que le soleil adopte progressivement une orbite plus basse à l'horizon, le jardin d'automne est transfiguré par les frondaisons qui s'empourprent ou flamboient en un chant du cygne époustouflant. Bientôt, les feuilles caduques joncheront le sol et les ramures dénudées révéleront d'autres trésors tout aussi attrayants. Alors, les écorces décoratives seront, pour plusieurs semaines, les reines du jardin transi de froid.

Des faisceaux de bois décoratifs

Formant des gerbes plus ou moins raides dans le paysage du jardin, de nombreux arbustes exposent un bois coloré magnifié par les rayons obliques du soleil ou les houppelandes de brouillard. Les arbustes ou arbres retaillés sévèrement chaque année ou au moins tous les deux ans produisent des bois d'autant plus colorés qu'ils sont jeunes. De même, l'effet du froid exacerbe ces couleurs pour un spectacle assurément gai et tonique.

Ainsi, vous cultiverez de nombreux cornouillers tels que Cornus 'Kesselringii', aux tiges brun–violet, les Cornus kelsayi et stolonifera 'Flaviraema', jaunes, ou encore la variété 'Midwinter Fire' couleur orangée fluo ainsi que l'incontournable Cornus alba 'Sibirica' aux tiges rubis.

Cornus Midwinter Fire

Misez aussi sur les saules que vous pouvez émonder en têtard (auprès du sol ou sur un tronc) afin d'obtenir, avec le temps, des trognes superbes. Salix irrorata à bois brun pourpré presque noir contrastera alors avec les branchages de Salix alba 'Britzensis', rouge orangé ou 'Vitellina' jaune d'or.
Chez le saule des vanniers, Salix viminalis, les branches vert jaune ne manquent pas, non plus, d'attrait. Quant à 'Erythroflexuosa', cet extravagant conjugue des rameaux tortueux et un coloris jaune orangé du plus bel effet.

Encore plus originales, certaines ronces composent de leurs tiges acérées un tableau attrayant. Tel est le cas des Rubus cockburnianus et thibetanus aux rameaux dressés puis plus souples, habillés d'une pruine blanche pour un effet fantomatique assuré.

L'arbre aux faisans, Leycesteria formosa, conserve une silhouette spectaculaire tout l'hiver durant avec son faisceau de branches restant bien vertes. Rabattez-le chaque année en fin d'hiver. Le corête du Japon, Kerria japonica, montre les mêmes caractéristiques avec des rameaux toutefois plus fins.

Parmi les arbres accrochant à merveille les lueurs hivernales, je ne saurai passer sous silence les tilleuls. Tilia cordata 'Winter Orange' et Tilia platyphyllos 'Rubra' sont alors incontournables.

Enfin, ne négligez pas la présence du noisetier à bois contourné, Corylus avellana 'Contorta' à la belle prestance. Quant à la récente variété 'Red Majestic', elle conjugue port tortueux et feuilles pourpres pour un effet encore plus surprenant.

Erable 'Peau de serpent'

Des écorces décoratives

S'il convient d'attendre plus longtemps afin de profiter à loisir de belles écorces sur certains troncs, la patience est justement récompensée par cet attrait supplémentaire si apprécié à contre-saison.

En cela incontournables, les bouleaux blancs s'avèrent cependant décoratifs dès leur plus jeune âge. Employez-les en alignement, en isolé, de préférence en cépée (trois troncs issus de la même motte, voire de la même souche). Un des plus blancs, immaculé, est sans doute le Betula utilis. Chez l'espèce papyrifera, l'écorce blanche montre de belles lenticelles horizontales. Chez l'adulte le tronc se desquame (comme une peau) joliment. D'autres espèces et variétés présentent des écorces couleur chamois comme 'Hergest' ou 'Heritage'.

Le genre érable est encore plus prolixe en formes superbes, qu'il s'agisse de l'Acer griseum, à l'écorce cannelle s'exfoliant annuellement ou bien des érables si justement surnommés à 'peau de serpent'. Ces derniers développent une écorce verte plus ou moins pruinée de blanc, rehaussée de veines attrayantes. Il en est ainsi de Acer rufinerve ou de Acer conspicuum 'Red Flamingo', ce dernier exposant des jeunes pousses rouges et un feuillage éclaboussé de crème. Acer 'Senkaki' quant à lui se distingue par ses jeunes pousses rouge orangé.

Ecorce d'Eucalyptus

Ne passez pas à côté de la beauté de nombreux cerisiers. Ils sont pléthore à exposer une écorce attrayante, à commencer par Prunus serrula, d'un acajou brillant. Autre variante possible avec le brun doré de Prunus maackii 'Amber Beauty' ou l'étonnant gris métallique, façon acier brossé, de Prunus nigra.

Si vous souhaitez obtenir un effet squale, adoptez plutôt un Eucalyptus à la peau bicolore, car elle se détache par lambeaux.

Roses de Noël au pied d'un Prunus serrula

Bien les mettre en valeur

Songez à installer, au pied de vos précieux troncs et ramures colorées des plantes couvre-sol à feuillage persistant comme les lamiums panachés, les fleurs des elfes (Epimedium), les bergénias ou encore la luzule panachée. Pensez aussi à essaimer alentour des petits bulbes très hâtifs de printemps façon scille de Sibérie, cyclamen coum ou bien perce-neige, sans oublier des touffes plantureuses d'hellébores orientales aux coloris variés.

Pour les écorces âgées, lisses et verdies par les mousses, n'hésitez pas à employer éponge et brosse douce avec un peu de lessive Saint-Marc afin de leur rendre tout leur lustre.

Philippe Ferret