Semis de fin d’été au potager

En septembre, l'été s'achève et la frénésie des récoltes avec. Les parcelles se retrouvent nues. Trois solutions s’offrent alors à vous : amender le sol pour le printemps, semer un engrais vert pour nourrir le sol, ou cultiver encore des légumes !

A la fin de l'été, en septembre, les récoltes tournent à plein régime. Et les parcelles se retrouvent nues !

Les vidéos des experts
Semis de fin d'été au potager

Trois solutions s'offrent au jardinier :

1. Préparer le sol pour le printemps

L'automne est en effet la meilleure période pour griffer la terre, apporter du compost et la pailler très généreusement, la gardant ainsi à l'abri du froid hivernal et des intempéries.
Pour plus de conseils, lisez notre fiche conseils Préparez le sol en automne

2. Semer un engrais vert

Semez la phacélie, l'épeautre, qui enrichit la terre et une fois couchée, la plante offre une protection durant l'hiver.
Pour plus de conseils, lisez notre fiche conseils sur les engrais verts

3. Cultiver des légumes

Semez des légumes de fin d'été début d'automne pour une récolte à l'automne ou au printemps. La terre est encore chaude, et les pluies d'automne vont faire pousser les légumes rapidement. N'oubliez pas de prendre en compte la rotation des cultures pour éviter de cultiver sur la même parcelle des légumes de la même famille. Apportez du compost entre les rangs, une fois les cultures suffisamment grandes, car le sol n’aura pas eu le temps d’être amendé. Durant l'hiver, les légumes étant les seuls du potager, méfiez-vous des ravageurs comme les rongeurs (mulots).

Quels légumes peut-on semer en septembre ?

Des carottes courtes, demi-courtes, hâtives de type 'Chantenay'. La récolte se fera au printemps. Les épinards géants d’hiver, des oignons rouges, oignons jaunes, et oignons blancs très précoces au printemps, mâche et radis gros ronds, gros longs, noir et bleu d’automne et d’hiver.