Fiche conseil

Poirée, côte de blette, bette à cardes... désigne le même légume, une cousine de la betterave dont on se régale des feuilles et des pétioles bien larges (appelés côtes ou cardes). Rare sur les marchés, facile à cultiver au potager, ne vous en privez pas !

La poirée est une bisannuelle, formant une touffe de feuilles larges et arrondies, épaisses, d'un vert foncé brillant. Le pétiole est blanc ou coloré, un atout décoratif dans le potager en hiver, sa saison de récolte.
Pour la petit histoire, la poirée doit son nom à la "porée" une soupe populaire du Moyen-Âge dont elle étant l'ingrédient clé. On lui connait encore d'autres noms : la Bette, la Blette, la Bette à carde, les côtes de Blette, et en botanique : Beta vulgaris. Bien que cousine proche de la betterave, on ne cultive pas la poirée pour sa racine, qu'elle n'a du reste que peu charnue, mais pour ses feuilles aux pétioles larges et tendres. On consomme le limbes des feuilles cuits, à la manière des épinards, le pétiole se prépare cuit au jus de viande, à l'eau ou en gratin. Il reste peu calorique (21 kcal/100g), les feuilles sont riches en vitamines et minéraux mais restent déconseillés aux personnes souffrant d'arthrites et de rhumatismes, à cause de la présence d'oxalates.

Variétés de poirée

Il existe différentes variétés de bette à carde ou poirée, elles se différencient notamment par la couleur de leurs côtes ou cardes.
Poirée ‘Blonde à carde blanche’ : productive et savoureuse au beau feuillage vert clair, côtes larges non filandreuses.
Poirée ‘Bright Lights’ : cardes jaunes, orange, pourpres ou roses. Une variété qui peut être cultivée en massif, tant elle est décorative en hiver !
Poirée ‘Verte à carde blanche’ : précoce et résistante au froid, feuillage vert foncé porté par des côtes minces, rouge vermillon.

Semer les poirées

Dans quel sol, sous quelle exposition semer les côtes de blette ?

La poirée apprécie les sols profonds, souples, légers même salé (peut être cultivée dans les jardins de bord de mer), riche mais sans fumure fraiche. Offrez-lui une place au soleil.

Quand et comment semer les côtes de blette ?

Semez de fin mars à mi-juin en ligne, séparez les rangs de 40cm. Après la levée des graines, éclaircissez à un plant tous les 40cm. Vous pouvez aussi semer en poquets de 3-4 graines tous les 40cm. Dans les régions aux gelées tardives, commencez par un semis sous abri en mars, et repiquez après les froids (après la mi-mai), les plants à 3-5 feuilles. Comptez une récolte 5kg au m², pour 9 plants/m²

Suivez nos conseils en vidéo sur le semis de la poirée

La poirée ou côte de blette fait partie de ces légumes rares sur les étals du marché, portant facilement cultivable au potager. De la même famille que les betteraves, la poirée se décline en plusieurs couleurs : à côtes vertes, blondes, rouges, multicolores ; toutes ces variétés se cultivent de la même manière.
La poirée a besoin d’un amendement préalable à l’automne (compost, fumier, terreau horticole). Préparez le sol au moment du semis, très finement au râteau. Formez un sillon peu profond, et semez légèrement. Si vous cultivez sur plusieurs lignes, espacez-les de 40cm. Recouvrez la graine d’un cm de terre. Tassez et arrosez légèrement pour aider le démarrage. Une fois les graines levées, éclaircissez la ligne pour ne garder qu’un plant tous les 40cm.
Les premières côtes de blette arrachées pourront être consommées en salade, les dernières cuites.
Elles peuvent passer l’automne et l’hiver dans le jardin si la température ne passe pas sous les -6°C.

Rotation des cultures

La poirée épuisant le sol de son azote, cultivez après sa récolte un engrais vert ou une légumineuse (soja, colza, fève…).