Lorsque vient le moment de récolter les carottes semées quelques mois plus tôt, vous allez vous retrouver avec quelques kilos de ce délicieux légume racine. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour les conserver au mieux le plus longtemps possible, en attendant la prochaine récolte !!

Secret de conservation 3 : les carottes

De septembre et jusqu'en décembre, récoltez les variétés d'automne des carottes. Vous pouvez aussi les garder en terre, qui les conservera parfaitement, sous un paillage de paille, de feuilles mortes ou de fougères.

  • Opérez lorsque de belles journées sont prévues. Arrachez les carottes à la terre et laissez-les sécher à même la terre au soleil, durant quelques jours.
  • Ne cherchez pas à ôter la terre qui colle aux racines. Sèche, elle représente une protection supplémentaire.
  • Coupez les fanes à la base. Profitez en pour réaliser de délicieuses soupes !
  • Disposez les carottes dans des cageots remplis de sable bien sec, sans qu'elles se touchent. Vous pouvez composer ainsi plusieurs étages de carottes séparées par le sable.
  • Gardez les cageots de carottes à l'abri de la lumière et de l'humidité.

Dès la récolte ou sorties de leur lieu de conservation :

  • Vous garderez vos carottes dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, enveloppées dans un torchon ou dans du papier absorbant qui récupéreront l’humidité.
  • Les carottes se congèlent : lavées, pelées puis blanchies.
  • En conserves : lavées et pelées, vous ferez blanchir rapidement vos carottes, puis les mettrez en bocaux, stérilisés bien sûr. Recouvrez ensuite les carottes avec une saumure. Les bocaux seront ensuite stérilisés.