La rhubarbe est une plante vivace au feuillage large et ample, ornemental et aux très hauts épis floraux. Ces pédoncules épais et charnus se consomment en confitures, gelées, compotes, tartes... Facile de culture, la rhubarbe est parfaite dans un potager décoratif comme productif.

Rhubarbe

Comestible et ornementale

La rhubarbe est une plante vivace à grand développement. Elle arbore de très grandes feuilles, portées par des pétioles forts et longs, aplatis sur la face supérieure. Elle ne craint pas le vent, le froid, le gel... La rhubarbe est très répandu en Belgique et dans le Nord de la France. Elle peut être cultivée dans toutes les régions de France tant qu'elle dispose d'une terre riche en humus, fraiche et profonde. La rhubarbe se développe sous un soleil non brûlant voire une ombre douce.

Pour de longues années

Gardez pendant de nombreuses années votre rhubarbe, apportez-lui chaque printemps une bonne pelletée de compost. Laissez à la rhubarbe un grand espace dégagé, car elle est capable de s'étendre sur plus d'un mètre de large en tout sens. Lorsque que le temps est sec et chaud, arrosez la rhubarbe et paillez généreusement à son pied pour garder la fraicheur. Enfin, surveillez les limaces qui dévorent les jeunes feuilles et les risques de pourriture du collet si le temps est trop humide ou si la terre est mal drainée.

La rhubarbe disparait complétement en hiver pour revenir plus forte et plus vigoureuse au printemps. N'hésitez pas au bout de quelques années à diviser sa souche si la plante devenait trop imposante.

Des feuilles et des fleurs

Certaines variétés de rhubarbes sont très ornementales. Par exemple, la rhubarbe palmée, Rheum palmatum, présente de grandes feuilles très découpées et de très hautes hampes florales, jusqu'à 2m de haut. Ces dernières portent des panicules de minuscules fleurs étoilées rouge sang en début d'été. Elles sont suivies par de petits fruits ailés.

Toutefois, si votre rhubarbe est réservée à la consommation, coupez ces tiges florales qui épuisent le pied au détriment des pédoncules comestibles.

Des pédoncules comestibles

La partie comestible de la rhubarbe est le pédoncule de sa feuille. Ces pédoncules sont épais et charnus, plus ou moins rosés et matures en mai-juin. Dans le cas d'une jeune plantation, ne récoltez pas tous les pédoncules, laissez-en quelques-uns afin que la souche se fortifie.

Un pédoncule prêt à être récolté est bien coloré, il est ferme et cassant. N'attendez pas trop longtemps pour le récolter, sa chair devenant filamenteuse.
Saisissez le pédoncule à deux mains et tirez afin que sa base se détache de la souche, puis coupez avec un couteau bien affûté la feuille. Celle-ci ne se consomme pas, elle est même toxique car très riche en acide oxalique. En purin, elle se révèle un très bon insecticide !

Un peu d'histoire

La rhubarbe, de son nom latin Rheum rhaponticum, appartient à la famille des polygonacées et est originaire d’Asie et d’Amérique du nord. Les Chinois profitent de ses propriétés curatives depuis 5000 ans : la rhubarbe calme les inflammations de la bouche, elle est aussi laxative, purgative, tonique... La rhubarbe est consommée pour la première fois en Europe, en Angleterre au XVIIIe siècle.

CARACTÉRISTIQUES
Densité de plantation : 1 m²
Origine : Asie centrale
Saison d'intérêt : printemps, été
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, riche en humus
PH du sol: neutre
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation pour le jardin : massif, potager, isolé
Couleur feuille : vert
Feuillage : caduc
Couleur des fleurs : blanc
Période de floraison : mai à septembre
Niveau de soin : très facile
Arrosage : normal
Période de plantation : toute l'année hors gel
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental