Etape 1 : obtenez de jeunes plants

Faites germer au chaud les graines de tomates. Le bon timing est 5 semaines avant de le replanter au potager. Sachant qu’il est préférable dans les régions à hivers bien froids d’attendre la fin des gelées, et des Saints-de-Glace c’est-à-dire après la mi-mai : soit durant les premières semaines d’avril.

Donnez à vos graines :
- Un bon substrat, un terreau spécial semis est idéal
- Une bonne luminosité
- Une bonne température (25°C)
- Une humidité constante, sans excès toutefois.

Ou procurez-vous des plants en godets et passez directement à l’étape 2.

 

Etape 2 : Installez les pieds de tomates

Offrez aux tomates une situation dégagée et bien ensoleillée.
Prévoyez un tuteur dès la plantation pour conduire le pied au fur et à mesure de sa croissance.

 

Etape 3 : Taillez les pieds de tomates

Ôtez les gourmands, ces jeunes pousses qui naissent à l’aisselle des feuilles, qui ont un vert plus pâle que les autres et qui tirent la sève et épuisent le pied inutilement.
Supprimez des bouquets de fleurs : moins de fruits certes, mais des fruits plus beaux, plus sains !
Au besoin, ôtez les feuilles qui font de l’ombre aux fruits.

 

Etape 4 : Surveillez l’apparition des maladies

Prévenez l’apparition de maladies : de la bouillie bordelaise contre l’oïdium, des plantes compagnes comme les œillets d’Inde pour éloigner les nématodes ou vers du sol.

 

Etape 5 : Récoltez vos tomates

Ne tardez pas à cueillir les premiers fruits bien mûrs et bien rouges ! Sinon, d’autres en profiteront (champignons, maladies, nuisibles…).