Le rempotage est indispensable pour garder le plus longtemps une plante en pot. Il s'agit de renouveler le substrat de culture de la plante qui s'épuise et de fournir, si la plante n'a pas atteint sa taille mature, un contenant plus grand qui aide à son développement. Nos conseils en vidéo.

Rempoter une plante d'intérieur ou de balcon

Quand rempoter une plante ?

Une plante en pot a besoin d'être rempotée quand : les racines sortent par les trous de drainage, le feuillage semble grand par rapport au pot ou encore les nouvelles feuilles sont plus petites.
Effectuez le rempotage des plantes en pot, que ce soit des plantes d'intérieur ou de balcon, à la fin de l'hiver-début du printemps, quand les plantes sortent de leur repos végétatif, et qu'elles vont reprendre leur croissance. On les rempote alors dans un pot un plus grand (2-3 cm de diamètre en plus).
Dans le cas d'une plante adulte, on ne changera pas de pot (ou tout au moins la taille du pot), on se contentera de renouveler le substrat autant que possible, tous les 2-3 ans en moyenne.
N.B : Ne rempotez pas une plante en fleurs.

Comment rempoter une plante : les étapes

Les vidéos des experts
Rempoter une plante d'interieur
  1. Dans le nouveau pot (un peu plus grand que l'ancien), installez un lit de drainage (billes d'argiles, tessons de pots en terre cuite, graviers...) de 5-6 cm d'épaisseur. Dans le cas d'un pot à réserve d'eau, le lit de drainage est inutile, la réserve jouant ce rôle.
    Astuce : privilégiez un pot en terre cuite plus large que profond pour les plantes sensibles aux excès d'eau, et plutôt un bac en plastique ou en terre cuite émaillée pour les plantes plus exigeantes en eau.
  2. Recouvrez le tout d'un feutre géotextile, dont vous ferez bien remonter les bords le long du pot.
  3. Remplissez ensuite le pot du substrat adéquat (voir la fiche conseils Terreau : lequel choisir pour mes plantes).
  4. Dépotez la plante : tapotez le fond du pot, enfoncez un tuteur par le trou de drainage et si vous avez vraiment des difficultés à sortir la motte de son contenant, plongez le tout dans un seau d'eau pendant une heure.
  5. Griffez délicatement le pourtour de la motte de terre.
  6. Placez la plante au centre du nouveau pot, comblez les vides avec le même terreau. Tassez avec les doigts sur les côtés pour bien maintenir les plantes.
  7. Arrosez abondamment, laissez bien s'égoutter puis paillez la terre de surface pour lui garder son humidité. Enrichissez le terreau des plantes vertes d'une dose de sang desséché ou de corne torréfiée, et pour les plantes fleuries, d'engrais organique pour fraisiers ou tomates
Reprenez les apports d'engrais un mois après un rempotage.

Le surfaçage des grands bacs

Dans le cas de grands pots ou bacs (> 40cm de diamètre), où dépoter la plante s'avère délicat, contentez-vous de remplacer les dix premiers centimètres de terreau. Griffez le vieux terreau et remplacez-le par du neuf.