Trucs & astuces

Avec un temps humide, les maladies d'origine cryptogamiques sont légion. Parmi celles-ci, l'oïdium, cette sorte de feutrage blanc qui recouvre rapidement les feuilles, est des plus courants. Se développant notamment quand les écarts de températures entre le jour et la nuit sont importants, c’est en fin de printemps et d’été qu’il est le plus présent. Il n'est guère grave lorsqu'il apparaît en fin de saison au potager, sur les courges par exemple, mais en été, cela s'avère fort invalidant pour les plantes.

 

Voici une recette simple pour en venir à bout :

Mélangez dans un récipient une cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec une d'huile végétale et touillez le tout dans une tasse d'eau.
Délayez à nouveau dans 4 litres d'eau.

Pulvérisez ce mélange sur les plantes sensibles en préventif ou curatif (dès les premiers signes) en mouillant aussi le revers des feuilles et répétez ce traitement chaque semaine si nécessaire.

Crédit photo : SNHF