Les kakis font partie de ces fruits qui ont besoin de subir une petite gelée pour mûrir. Ils se récoltent donc tard en automne, et se révèlent riches en vitamines bienvenues en hiver !

Quand récolter les kakis

Les kakis se récoltent blets, c'est-à-dire qu'ils doivent endurer une petite gelée automnale. Pourquoi ? A cause de leur richesse en tanins, qui les rend astringents.
Après ce coup de froid, les kakis se révèlent des fruits à la chair onctueuse et sucrée.

N.B. : Un kaki ne fructifie pas avant quelques années. Soyez patient.

Les variétés de kakis non astringentes se récoltent fermes et se consomment comme une pomme.

N.B.: Les fruits qui ont le plus de graines sont moins astringents, assurez-vous que les pollinisateurs sont nombreux dans votre verger !

Comment conserver les kakis

Si le fruit est récolté blet, consommez-le sans tarder. Pour augmenter leur durée de conservation, récoltez-les en novembre et faites les mûrir à l'intérieur. Emballez-les dans du papier journal, et placez-les dans des caissettes, le pédoncule tourné vers le bas. Vous pouvez accélérer leur maturation en plaçant des pommes dans la caissette.
Sachez que le kaki est un fruit qui se congèle très bien et se conserve très longtemps séché, confit, ou même en sorbet.