Mimosa

Quelques plantes à grand spectacle : mimosa, palmier, eucalyptus...

Il suffit souvent de quelques plantes bien choisies pour connoter l'atmosphère d'un jardin, lui donner toute son originalité sans pour autant sacrifier obligatoirement à la mode de l'acclimatation. Voici donc un choix de plantes aussi faciles à vivre qu'attrayantes.

Catalpa et Paulownia

Voilà un duo d'arbres assez semblables quant à leur silhouette et leurs proportions, leur grande rusticité. Le Catalpa et le Paulownia ont en commun des feuilles caduques amples et une croissance rapide. Si vous achetez un jeune plant non formé, vous pourrez le transformer aisément en véritable Gulliver végétal. Pour ce faire, une fois la reprise assurée, rabattez le tronc de manière drastique en fin d'hiver, à 40-50 cm du sol. De nombreux bourgeons vont percer le bois. Conservez-en seulement deux ou trois par pied. Si la plante ne manque pas d'eau ni de nourriture, gageons que ses tiges atteindront plus de 4 mètres de haut dans l'année et exposeront des feuilles vraiment énormes. Effet tropical assuré!

Ailanthus altissima

C'est l'arbre du paradis aux très grandes feuilles composées de nombreuses folioles et au port en ombrelle dense, si gracieuse. Cette ligneuse de grande taille montre une croissance rapide, érigée, en un effet digne des tableaux du Douanier Rousseau. Ne la confondez pas avec les sumacs ou Rhus, au port étalé.

Mimosa 'Le Gaulois Astier'

Mimosa 'Palme d'or'

Si vous rêviez d'un vrai mimosa sans jamais oser en planter, vous craquerez pour cette variété qui assure une floraison plusieurs fois l'an, montre un port compact qui permet une culture en grand pot ainsi qu'une bonne rusticité. Que cela ne vous empêche pas pour autant de lui accorder un emplacement chaud, au soleil et protégé des courants d'air.

Palmiers

N'allez pas croire que les palmiers ne poussent qu'en Bretagne ou dans le Midi. Les Chamaerops et Trachycarpus tout particulièrement comptent parmi les plus rustiques et vous les rencontrerez jusque sous le climat parisien. Comptez une bonne dose de patience et, là encore, privilégiez un emplacement abrité des courants d'air, au soleil.

Eucalyptus 'Azura'

Voici une sélection bien française du Gommier bleu, plante à croissance rapide et superbe feuillage décoratif, persistant, d'un beau bleu pruiné uniforme. Sa rusticité avoisine les –15°, c'est dire si vous ne craignez rien en lui donnant le temps de s'installer avant son premier hiver. Hauteur 5 m et plus. Il est aussi utilisable en haie originale, car il supporte très bien les tailles.

Mûrier kagayamae

C'est le mûrier à feuilles de platane, employé largement dans le Sud-Ouest et le Midi car c'est une excellente plante pour créer de l'ombre. Ce sont ses feuilles larges, découpées comme celles du platane, mais d'un vert foncé et brillant, qui le font tant apprécier. L'arbre montre un port tabulaire et il convient de remonter sa ramure (supprimer progressivement les branches du bas) pour pouvoir s'installer confortablement sous sa frondaison.

Lin de Nouvelle Zélande

Phormium

Le lin de Nouvelle-Zélande ou phormium est une plante vivace plutôt originale par ses longues feuilles étroites, coriaces, plutôt dressées en une touffe dense. Vous trouverez des variétés nombreuses aux feuilles diversement colorées de bronze, orange, jaune, brun presque noir, rouge… Vous pourrez tenter leur culture, réchauffement global faisant, jusqu'en région parisienne pour un effet exotique assuré. Les plus grandes variétés de l'espèce tenax atteignent 2 m de haut en feuillage et bien plus en fleurs, celles-ci étant disposées en larges panicules sombres.

Hibiscus 'Southern Bell'

Cette vivace Nord-Américaine repousse chaque année de sa souche et présente une croissance vigoureuse et rapide. Au cœur de l'été, les touffes arborent fièrement des fleurs géantes dans des coloris de blanc, rose ou rouge, parfois à cocarde. Elles sont vraiment spectaculaires. Plantez-les au printemps dans un sol riche et restant frais en été, en plein soleil.

Aesculus parviflora

C'est un marronnier nain aux grandes feuilles vert foncé, typiques, et au port original, en bosquet bas, s'étalant par drageonnage. Les touffes sont compactes, ne dépassent guère deux mètres de hauteur. En juin, elles sont ornées d'une multitude d'épis dressés de fleurs blanches comme autant de belles chandelles. Plantez-le idéalement en isolé sur une pelouse ou pour masquer les fondations d'un bâtiment.

Philippe Ferret