La saison des frimas est idéale, bien calé dans son fauteuil, pour faire une rétrospective des événements, des réussites et des bémols ayant marqués l'année passée au jardin. Les petits tracas sont parfois vite oubliés. S'organiser pour les éviter à nouveau est une sage précaution.

Pour ce faire, feuilleter le carnet de bord 99 de son jardin est très profitable. De là à prendre de bonnes résolutions, il n'y a qu'un pas. Je couche celles-ci sur le papier et même sur le calendrier 2000 afin d'y mentionner les échéances idéales, gages d'une meilleure organisation et gestion du temps, d'une plus grande détermination.

Et puis il y a tous ces projets qui nous trottent dans la tête, eux-mêmes enrichis par des lectures fertiles, sources d'idées à mettre à profit. Je me plonge alors dans les clichés des diverses plates-bandes que j'ai fixées sur la pellicule au fil des saisons afin de prendre, cet hiver, le temps de la réflexion.

Toutefois, avant l'action, je compte bien effectuer un relevé minutieux du terrain. Le sol gelé permet de marcher sans occasionner de dégâts dans les plates-bandes et la végétation saisonnière n'est plus un obstacle à l'usage du décamètre. Le jardinier moderne peut même aujourd'hui recourir à un de ces formidables logiciels qui permettent de concevoir en 3 dimensions le dessin et les plantations de son jardin...

Dans tous les cas, un plan classique en 2 dimensions offre une vision d'ensemble indispensable et permet de répertorier les plantes déjà installées.

Les bonnes astuces

N'allez pas croire que janvier est peu propice au jardinage. C'est l'époque idéale en effet pour effectuer les travaux "de force" : débroussailler les recoins jusqu'alors délaissés afin d'agrandir son territoire ; brûler les déchets accumulés durant l'année (ces brasiers en pleine froidure sont vraiment jubilatoires ) ; élaguer les arbres chargés de bois mort...
En période de redoux, les plantations peuvent reprendre et permettent d'installer les fruitiers, arbres, arbustes ou rosiers reçus par temps de gel et jusqu'alors mis en jauge ou placés à l'abri dès leur arrivée.

Quel bonheur de retrouver Lulu, mon copain le rouge-gorge en quête de vermisseaux et qui apparaît dès que je gratouille la terre. Il me donne le courage de braver les frimas.

Pensez, également, à nourrir les oiseaux de miettes de pain, de graines et de graisse. Toute la famille profite ainsi du spectacle de cette gent ailée devenue familière et si attendrissante.

C'est en hiver qu'il faut également penser à réviser ou faire réviser le matériel (tondeuse, tronçonneuse...).

Bonnes cogitations pour une année 2000 plus fleurie et gratifiante que jamais !