Cette fin d'année pas comme les autres nous incite à faire preuve d'une imagination inhabituelle pour décorer de façon originale notre intérieur douillet alors que les traditionnels sapins de Noël envahissent pour l'occasion les villes et exhalent des senteurs résineuses de forêts vivifiantes.

Dans les pays scandinaves, cet arbre toujours vert symbolise la naissance et donc la nativité du Christ.
Les Gaulois appréciaient les plantes demeurant vertes en hiver, symbole d'immortalité comme le gui et le houx. Mais pourquoi sacrifier à l'autel des fêtes de vaillants épicéas, ces traditionnels sapins de Noël, au parfum si caractéristique, tronçonnés pour l'occasion ?

Beaucoup d'entre nous préfèrent choisir chaque année un arbre muni d'une belle motte. A l'aube du millénaire, faites preuve d'originalité et choisissez un superbe sapin bleu ou un sapin Nordmann (Abies nordmanniana) qui s'avère très résistant pour un séjour prolongé en appartement.

Cependant, pour ma part, je choisis cette année un pin attachant : Pinus parviflora 'Glauca'. Ses branches contournées et ses aiguilles bleutées, révèlent un exotisme japonisant. J'aime son graphisme et sa façon d'arborer, dès son plus jeune âge, de croquignolettes pommes de pin marquées de résine. Mais ne limitons pas pour autant nos effets de guirlandes et de boules au seul « sapin » d'intérieur. Pensez à parer les plantes d'appartement pour la fête : quelques flocons de neige artificielle, de poussières d'étoile et autres guirlandes lumineuses. Vous pouvez aussi métamorphoser la maison avec des potées de houx, de roses de Noël qui trouveront ensuite leur place au jardin.

Une entrée accueillante

La mode pousse aujourd'hui notre décoration de fête à trouver son écho dès l'entrée de la maison. Chez moi, une guirlande lumineuse souligne à merveille les lignes d'une grille d'entrée et habille les façades en rehaussant les entrelacs d'un rosier-liane, d'une vigne vierge ou d'une clématite.

Je ne néglige pas l'ornement des fenêtres (n'est pas négligé car), il est remanié avec moult pensées : des primevères et des choux d'ornement cocasses auxquels j'associe des bruyères d'hiver qui prendront place ensuite au jardin. Effet garanti devant une vitre floquée de neige artificielle ! En ville, vous pouvez aussi métamorphoser votre terrasse ou balcon avec une potée de sublimes camélias à floraison hivernale, souvent injustement oubliés.
Il ne vous reste plus qu'à vous laisser porter par votre imagination ….Osez marier tous ces éléments naturels avec des branches de houx, des feuillages roux de chêne, des lianes de clématites sauvages garnies de leurs gracieuses houpetttes, des faisceaux d'osier coloré, des pommes de pin ou encore les incontournables rameaux de gui.

Au nom de toute l'équipe Plantes et Jardins, je vous souhaite de belles et heureuses fêtes de fin d'année !