L'odorat est un de nos sens les plus étonnants. Nos "capteurs" sont en effet directement connectés à la sphère qui régit la mémoire dans notre cerveau, d'où la fameuse "madeleine de Proust". Quoi de plus naturel pour un jardinier, donc, de cultiver des plantes pour leur attrait parfumé ? L'été, saison où l'on vit le plus souvent dehors, se prête idéalement à des plaisirs olfactifs à toute heure du jour et de la nuit. Il n'est pas encore trop tard pour y penser !

Préparez les parfums de votre été !

Des bulbeuses capiteuses

Lis : Fleur royale s'il en est, cette bulbeuse dans ses formes à fleurs en trompette ou bien les hybrides asiatiques s'avèrent des plus parfumées. Le lis de la Madone, quant à lui, se plante en fin d'été pour une floraison hâtive, en juin. Installez les déjà cultivés en pot dans vos massifs ou bien sur votre terrasse ou patio.
Glaïeul de Byzance : Cette bulbeuse (Gladiolus callianthus ou Acidanthera) peut se planter tardivement. Elle produit de hauts épis de fleurs étoilées, blanches à cœur grenat, à long pédicelle et au fort parfum musqué d'ambre solaire. Renouvelez les bulbes chaque année.
Tubéreuse : Plante mythique, mais de culture aisée en situation très ensoleillée. Plantez-la jusqu'en juin. Fleurs tardives en courts épis denses, cireux, blancs, au lourd parfum sirupeux.

Clérodendron bungei

Des arbustes divins

Arbre aux papillons : C'est un incontournable dans nos jardins contemporains car il attire de nombreux et jolis insectes grâce à ses grandes panicules colorées, nectarifères, au puissant parfum sucré. Il y pousse sans soin.
Clérodendron bungei : Si son feuillage ne mérite guère les caresses car il sent mauvais une fois froissé, ses ombelles roses dévoilent un puissant parfum sucré. Il renaît de souche chaque année. Protégez son pied par un épais paillis en climat froid.
Genêt d'Espagne : Sa floraison jaune de chrome s'apprécie tout l'été durant et exhale un parfum épicé. Choisissez un emplacement chaud et ensoleillé pour cet indolent si facile à cultiver en sol bien drainé.
Les lavandes
Tout aussi parfumées par leurs fleurs qu'odoriférantes par leur feuillage, elles vous régaleront par leurs fraîches senteurs méridionales. Plantez-les au soleil, en terre très bien drainée, voire au faîte d'un muret ou dans une rocaille.
Pittosporum tobira : Vous l'apprécierez pour son beau feuillage vert et lustré, sa silhouette compacte et sa belle vigueur. Lorsque l'été culmine, ses ombelles de fleurs blanches, cireuses dévoilent alentour un lourd parfum.

Un arbre majestueux

Tilleul de Henry : Cette espèce peu courante offre l'avantage de fleurir tardivement, en bouquets pendants de fleurs verdâtres, particulièrement odorantes. Ses feuilles sont grandes et joliment crénelées, roses au débourrage. Port compact.

Oeillet anglais 'Devon Cream'

Des saisonnières généreuses

Géraniums odorants : Ces pélargoniums sont surtout appréciés pour leur feuillage odoriférant évoquant, selon les espèces et variétés choisies, les résines, les agrumes, la rose… Disposez-les sur le balcon car ils chassent les moustiques ou auprès des passages pour les caresser à votre guise. Ils se conservent en hiver tout comme les autres géraniums pour pots.
Tabac d'ornement : Imposant, le grand tabac sylvestris est capable de dominer un massif de ses hautes tiges droites couronnées de fleurs en trompettes blanches. Leur parfum vespéral est délicieux, rappelant l'ambre solaire. Il est parfois bien rustique et/ou se ressème volontiers.
Réséda : Cette plante annuelle de culture si facile par semis direct en place dévoile de douces senteurs vespérales par ses fleurs en épis verdâtres. Il se naturalise généralement par semis naturels.
Heliotrope : Vous ne saurez vous passer de ses grosses ombelles bleues au parfum gourmand de pain d'épice, vanille et miel mêlé. Feuillage dense et velouté. Pour le plein soleil.
Belle de nuit : Cette plante à souche persistante se cultive aisément en annuelle par un semis en place. Elle produit ample feuillage et nombreuses fleurs en jolies trompettes colorées, s'ouvrant la nuit pour exhaler un lourd parfum d'ambre solaire. Laissez-la se ressemer ou bien récupérez en automne ses racines à la manière d'un dahlia.
Œillets : J'adore par dessus tout la variété "superbus", aux fleurs à pétales ciselés et au parfum propret de savonnette anglaise. Petite taille et floraison échelonnée tout l'été.
Pois de senteur : Cette annuelle grimpante vous gratifiera de ses fleurs tendres, au délicat parfum. Plante gourmande appréciant les arrosages et un bon support. Composez souvent des bouquets pour favoriser une bonne remontée de floraison.

Jasmin beesianum

Des lianes impétueuses

Trachelospermum : Voilà un cousin du jasmin exotique, mais à petites feuilles persistantes, coriaces. Sa floraison estivale s'avère agréablement parfumée. Réservez-lui un emplacement chaud et bien abrité.
Jasmins : Ils sont nombreux et ont en commun un parfum puissant, surtout le soir, au point d'en d'être parfois entêtant. De fait, employez-les avec parcimonie, pas trop près de la maison.
Chèvrefeuilles : Ces lianes familières apprécient la fraîcheur de la mi-ombre, mais elles sauront se contenter du soleil si le sol est frais. Parfum capiteux et frais, floraison bien remontante et feuillage semi-persistant pour la variété 'Halliana'.
Wattakaka ou Dregea sinensis : Sous ce nom étrange, vous trouverez une liane gracile et vigoureuse à planter en plein soleil, idéale pour garnir treillages ou pergolas. Elle produit en été de nombreuses ombelles pendantes et rosées, au délicat parfum.

Des exotiques fabuleuses

Brugmansia : Ces daturas en arbre aux feuilles velues produisent quantité de grandes fleurs en trompettes retombantes et charnues, diversement colorées (jaunes, roses, blanches, saumonées…) selon les variétés. Leur parfum est lourd et exotique, surtout le soir. Rentrez les souches hors gel en hiver.
Galant de nuit : Si les fleurs de cet arbuste sont très discrètes car verdâtres durant le jour, c'est lorsque survient le soir qu'elles exhalent des senteurs inouïes. Réservez-le aux jardins du sud.
Hedychium : Ces vivaces asiatiques cousines du gingembre et à souche rhizomateuse se cultivent tout comme les cannas. De fait, mettez-les en végétation dès mars-avril puis installez-les au jardin en mai. La floraison a lieu en fin d'été et automne, en gros épis de fleurs colorées, au parfum lourd, sucré et exotique. Une merveille !

Echinacea 'Pow Wow Wild Berry'

Des vivaces étonnantes

Cosmos atrosanguineus : Cette vivace à peine rustique se distingue par ses petites fleurs en marguerites d'un grenat presque noir, dévoilant un savoureux parfum de cacao. Plantez-la en terre chaude, en mai et conservez l'hiver son tubercule hors gel à la manière des dahlias.
Phlox élevés : Ces classiques apprécient les jardins d'altitude, ceux au sol riche et frais. Elles y fleurissent en fond de massif sur de hautes tiges dressées, en bouquet généreux de fleurs parfumées, surtout le soir venu.
Echinacea : Ces belles américaines nous gratifient, avec de nouvelles variétés, de formes à fleurs brillamment colorées et parfumées comme 'Sunrise', 'Sunset' ou encore 'Fragrant Angel'.
Hosta : Les variétés d'hostas dérivées de l'espèce plantaginea proposent, en été, leurs épis de fleurs blanches et très parfumées. Il en est ainsi de 'Royal Standard', 'Aphrodite' ou encore de 'Fragrant Bouquet'. A cultiver à mi-ombre, dans une terre riche, souple et fraîche ou bien en grand pot.

Philippe Ferret