Le chiot va bientôt arriver dans votre foyer. Il doit s'y sentir chez lui le plus rapidement possible, et l'idéal est de tout préparer avant son arrivée. Un environnement accueillant pour le chiot l'aidera à passer la séparation d'avec sa mère et ses frères et sœurs plus facilement et plus rapidement. Suivez le guide.

1- Attribuer au chiot un coin bien à lui

Il faut un coin tranquille où manger, loin de tout passage, loin des enfants et du bruit. Manger dans le calme sans être déranger contribue déjà à son bonheur et son bien-être.

Qu'il dorme à l'extérieur dans une niche ou à l'intérieur dans un panier ou sur un coussin, son coin repos est aussi important que son coin repas. Un chiot dormant au moins 18h par jour, il est primordial que ses siestes soient respectées de tous, et qu'il ne soit pas dérangé durant son sommeil. Trouvez-lui là aussi un coin au calme, loin de tout passage.

2- Procurez-vous tous les accessoires

.. Qui vont avec un chien ! Mis à part la nourriture, les gamelles, le panier, pensez aussi au collier, à la laisse, au harnais, aux jouets... Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils sur S'équiper pour son chiot.

3- Assurer la sécurité du chiot dans la maison

Vous ne pourrez pas toujours être présent, et un accident est si vite arrivé ! Prenez les devants et prévenez tout danger.

- Le chiot mordille tout ce qu'il trouve, donc cachez les câbles électriques qui trainent à terre,
- Attention au balcon : votre chiot peut-il en tomber ?
- Si vous avez un étage, interdisez-lui l'accès avec une barrière de sécurité pour enfants par exemple. Vous éviterez ainsi des chutes graves.
- Évitez d'employer des produits toxiques pour faire le ménage, préférez les alternatives bio. Exemple, dans les toilettes, où le chiot pourrait aller boire, et avaler un détergent toxique !
- Attention aux plantes toxiques ! Ne les laissez pas à sa portée. Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils sur les plantes toxiques du jardin et de la maison.

4- Assurer la sécurité du chiot dans le jardin

- Gardez sous clé tous les produits et outils du jardin.
- Faites le tour du jardin, et assurez-vous que votre chiot ne peut pas sauter un muret, passer sous une clôture, etc.
- Clôturez votre piscine, votre bassin...
- Interdisez-lui l'accès aux plantes dangereuses pour lui. Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils sur les plantes toxiques du jardin et de la maison.

5- Trouver un vétérinaire

Dernière étape : trouver un vétérinaire. Vous lui apporterez votre nouveau chiot, et lui fera son premier bilan de santé, ses vaccins et assurera son suivi médical. En cas de problème de santé et même d'éducation, le vétérinaire reste votre meilleur interlocuteur.