Fiche conseil

Pour favoriser la reprise d'un végétal en racines nues, il est important de bien praliner les racines. Facile à réaliser, le pralin permet de ne laisser aucune poche d'air entre les racines et la terre de jardin.

C'est en hiver, de novembre à mars, que l’on plante les arbres et arbustes à racines nues (fruitiers, fruits rouges…). Intéressants économiquement, ces végétaux ont pourtant un inconvénient.

Lisez aussi notre fiche conseils : Planter en racines nues

 

Lors de leur plantation, il se forme une poche d’air entre les racines et la terre, mettant en péril la reprise de leur végétation. Pour éviter ce problème, il est nécessaire d'enduire les racines de pralin, cette technique est appelé "le pralinage". Faire son pralin soi-même est très simple, voici les étapes :
1- Dans un récipient suffisamment grand pour les sujets à praliner, une poubelle par exemple, versez de l'eau de pluie.
2- Ajoutez de la terre de jardin, un peu de compost et, si vous en avez à disposition, de la bouse de vache.
NB : vous pouvez employer la terre des taupinières comme terre de jardin. C'est une terre de profondeur qui se compacte très vite, son effet de masse est particulièrement adaptée au pralin.
3- Mélangez le tout avec une pelle, ou tout autre outil à manche. Vous devez obtenir à la fin une belle boue. Quand le pralin devient dur à mélanger, c'est qu'il est prêt à être utilisé. Une boue qui va bien coller aux racines doit être suffisamment liquide pour rentrer dans les interstices de la motte.
NB : Si vous avez mis trop d'eau, il vous faudra ajouter plus de terre.Il ne faut pas mettre trop d’eau, à la fin former une belle boue.
4- Trempez-y les racines et agitez un peu pour en enduire toutes les racines.

Le pralin et le pralinage sont vite réalisés, et ils sont le gage d’une bonne reprise des arbustes.

Suivez nos conseils en vidéo sur la fabrication du pralin
J'aime !