L’agility demande une complicité entre le maitre et son chien. Par ce sport le chien acquiert des bases d’obéissance et d’éducation.

Selon la hauteur du chien au garrot le parcours sera différent. Ensuite le chien se classe en effectuant des compétitions.

 

Lors d’une compétition, le chien doit parcourir le terrain d’agility et passer les obstacles, dans un ordre précis et dans un temps défini.
Le chien est guidé par son maitre, le conducteur, à distance, sans jamais toucher l’obstacle ni son chien. Celui-ci peut se placer où il le souhaite sur le parcours et donner à son chien les ordres pour s’assurer que le chien passe les obstacles dans l’ordre indiqué.

 

Quelques exemples d’épreuves d’agility : sauter des obstacles, slalomer entre des piquets, passer dans un tunnel, monter sur une balancelle d’un côté et descendre de l’autre.

 

L’objectif principal étant avant tout d’amuser le chien, et de créer une belle complicité entre le maitre et son chien. Vous pouvez reproduire chez vous certains obstacles.